Charal se lance sur les plats cuisinés surgelés

|

Le horsegate, même pas peur ! Le leader de la viande en France, qui est passé entre les gouttes du scandale de la viande de cheval, se lance à l'assaut d'un nouveau marché : les plats cuisinés.

Charal investit le segment des plats cuisinés surgelés
Charal investit le segment des plats cuisinés surgelés

Le segment ne s'est toujours pas remis de la tourmente et enregistre encore des ventes valeur en recul de 5% et de 4,6% en volume (P5, CAD 2014 IRI). "Cette catégorie est la 4ème en volume du marché, c'est donc un segment incontournable. Aujourd'hui, le frein à l'achat repose sur la crainte de l'origine de la viande. Sur notre gamme, nous allons donc communiquer sur la sélection des morceaux, l'origine Viande Bovine Française et la fabrication en Normandie, à Lisieux", explique Cyril Bourrut-Lacouture, responsable de marque surgelée Charal.

Ainsi, la gamme sera composée de recettes emblématiques: un hachis Parmentier, une Moussaka, gratin boulettes au bœuf à la bolognaise et gratin boulettes au bœuf façon couscous. "Nous voulons développer des plats dont l'ingrédient principal est la viande", ajoute-t-il. D'ailleurs, la marque ne lésine pas sur les taux de bœuf. Le hachis sera composé de 28% de viande (contre environ 20% pour le marché), les gratins de 24% et la moussaka de 23%.

 

 

Tous les fournisseurs de rayonnage alimentaire sont sur Magasin LSA

1 commentaire

Nonodesingap

20/07/2014 14h18 - Nonodesingap

Excellente nouvelle pour le consommateur! Enfin une marque qui ne prend pas ses clients pour des vaches à lait.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message