Marchés

Charles Doux annonce 30 millions d'€ d'investissement, le tribunal poursuit la période d'observation

|
Doux logo

Le tribunal de commerce de Quimper (29) a confirmé ce mardi 9 octobre la poursuite jusqu'au 30 novembre de la période d'observation de Doux. Selon le sites Les echos.fr, le volailler souhaiterait cependant que cette période soit prolongée au-delà de la date indiquée. Ce bilan d'étape concerne les pôles export-surgelé et élaborés, encore en période d'observation, tandis que le pôle fraisa, lui, été placé en liquidation judiciaire au mois d’août.

Ce matin, une vingtaine de salariés s'est massée devant le Tribunal de commerce de Quimper. Le Télégramme était sur site pour recueillir leurs témoignages.

 

La direction du groupe Doux, a annoncé la veille dans la soirée un plan d'investissement de 30 millions d'euros étalés sur trois ans, dans un communiqué diffusé à l'issue d'un comité central d'entreprise (CCE) qui s'est tenu à son siège de Châteaulin (29)."La profitabilité du nouveau groupe permettra de financer les investissements et de rembourser les dettes de la société dans le cadre du plan de redressement qui sera soumis au tribunal de commerce" de Quimper, ajoute le communiqué, qui assure que "la direction s'est par ailleurs engagée sur un nouveau pacte social avec les salariés reposant sur un triptyque: conditions de travail, formation et intéressement ».

Al Munajem et de Natexis sur la liste des nouveaux actionnaires

Le plan de continuation du groupe dirigé par Charles Doux prévoit notamment l'entrée majoritaire à son capital du groupe britannique Barclay's, qui était le principal créancier de Doux. Barclay’s entend ainsi récupérer ses 140 millions d'euros de créances.

Une source syndicale relayée relate l’entrée d’autres partenaires financiers dans le capital de Doux : le Saoudien Al Munajem, actuel client de Doux, et Natexis.

 

 

 

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter