Château Lagrezette fait son entrée chez Carrefour Market

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dossier Le prestigieux Malbec d’Alain-Dominique Perrin, ex-PDG du deuxième groupe de luxe mondial, Richemond (marques Cartier, Montblanc, Van Cleef & Arpels, etc.), en Foire aux vins d’automne…. Une jolie prise pour l'enseigne Carrefour Market.

Château Lagrezette 2005
Château Lagrezette 2005

Un rêve devenu réalité dans quelques Leclerc, lors d’éditions précédentes. Depuis, Château Lagrezette, commercialisé notamment dans les cinq boutiques d’Alain-Dominique Perrin, sur son site, dans les restaurants d’Alain Ducasse et dans dix pays, n’était pas revenu sur les étagères de la grande distribution. Patiemment, Jérôme Peter, acheteur vins de l’enseigne de supermarchés Carrefour Market, a convaincu les équipes d’Alain-Dominique Perrin de l’intérêt d’être présent sur sa Foire aux vins. "Nous ne voulions pas de destruction d’image, plaide Alain-Dominique Perrin, propriétaire de ce château depuis 1980. Nous ne croyons à la grande distribution que si elle s’est engagée dans une stratégie de qualité". "L’image de proximité de Carrefour Market nous convient bien", poursuit Claude Boudamani, vice-président marketing et commercial de Château Lagrezette.

Une vigne conduite comme celle d’un grand cru

Château Lagrezette est un vin de l’appellation Cahors dont le cépage principal est le malbec (le cépage des vins argentins, NDLR). Les vins – Château Lagrezette et Moulin Lagrezette, le second vin – sont exclusivement issus de la propriété de 90 hectares d’Alain-Dominique Perrin. "La vigne est conduite comme celle d’un grand cru bordelais", assure Claude Boudamani. Le vignoble se situe en altitude, en "troisième terrasse", ce qui signifie que le sol, plus pauvre qu’en vallée, pousse la vigne à aller puiser en profondeur les nutriments dont elle a besoin. Ainsi, la vigne "souffre", ce qui est gage de raisins de qualité, aux arômes concentrés.

Malbec sur l’étiquette plutôt que Cahors

Alain-Dominique Perrin, grand expert du marketing du luxe, a choisi de mentionner l’appellation Cahors sur la contre-étiquette, à l’arrière de la bouteille. Sans doute à cause du manque de notoriété et de prestige de cette AOP. Sur l’étiquette avant, il indique le cépage, Malbec, plus célèbre que l’appellation, notamment à l’étranger. Château Lagrezette (70.000 à 100.000 bouteilles par an) est le premier vin du domaine. Moulin Lagrezette (environ 40 000 cols par an) en est le second vin. Ces nectars multi-médaillés peuvent se garder quinze ans.

Château Lagrezette 2005 sera commercialisé à 14,95 euros (soit presque la moitié du prix de référence sur le site de vente du domaine)

Moulin Lagrezette 2008, à 7,95 euros

 

 

 

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA