Marchés

Chatka débarque sur les plats cuisinés

|

Dossier La marque belge fait son entrée au rayon frais, avec toute une gamme de petits plats individuels... qui sifflent !

Chatka arrive au frais avec 17 plats cuisinés

Foodpartners, connu pour ses conserves de King crabe, entend donner un sérieux coup d'accélérateur à son entreprise. Pour parvenir à ce dessein, la société a investi fin 2011 trois millions d'euros dans une ligne de plats cuisinés uniques. Ou presque. « Nous ne sommes que cinq dans le monde à posséder cette machine ! » assure Michèle Van Iersel, directrice marketing du groupe. Concrètement, contrairement à ses concurrents présents sur le marché qui cuisent les ingrédients séparément avant de les assembler, Chatka propose, via une flash pasteurisation, une cuisson simultanée de tous les ingrédients mis en barquette, dont la durée est adaptée selon la recette. « Pour le consommateur, c'est la promesse d'un plat savoureux », avance la responsable. Dernier élément différenciant, la cuisson des plats chez le consommateur. Ici, il ne faut pas percer l'opercule avant de placer son produit au four à micro-ondes ; la fin de la cuisson est signalée par un sifflement du plat, rendu possible grâce à une valve installée sur l'emballage.

Dix-sept plats sont actuellement présentés à la grande distribution française et belge, certains sont déjà en linéaires chez Grand frais pour l'Hexagone. Quatre d'entre eux sont végétariens (salade de riz à la japonaise aux légumes et tofu, boulgour façon taboulé...), cinq références proposent du poisson, parmi lesquelles les recettes préférées du panel de consommateurs français : marmite du pêcheur, noix de Saint-Jacques et un trio saumon-lentilles-brocolis.

 

100% viandes françaises

Le reste est constitué de plat à base de viandes, « et nous assurons des viandes 100% françaises pour ce marché. Ça nous a semblé être un élément important suite au scandale de la viande de cheval... », précise encore Michèle van Iersel. Couscous, Parmentier de canard avec et sans moutarde à l'ancienne, et autre blanquette constituent ainsi la gamme de la marque Chatka (PVI entre 3,99 € pour les recettes aux légumes et 6,99E pour les ingrédients plus nobles comme les noix de Saint-Jacques). La majorité de ces plats est étiquetée sans gluten. Les ambitions du groupe, dont le chiffre d'affaires s'élève à 20 M € pour 2012, ne se cantonnent pas à ce seul rayon du frais. Foodpartners espère aussi arriver, plus tard, dans les linéaires de la saurisserie via son site implanté en Bourgogne.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter