Marchés

Checkpoints Systems lance une étude sur la démarque inconnue

|

La démarque inconnue a couté 36,2 milliards d’euros aux distributeurs européens en 2011.

Checkpoint démarque inconnue

Afin de comprendre au mieux les pertes dans ce secteur, Checkpoint Systems s’est associé à l’ECR Europe et à l’Université de Leicester pour mener de nouveaux projets de recherche sur les quatre prochaines années. Les co-présidents du groupe de travail nommé ECR Europe Shrinkage Work Group, John Fonteijn (head of group asset protection chez Royal Ahold) et Colin Peacok (customer development director, on-shelf availability chez Procter&Gamble) vont s’attacher à ce que ces nouveaux projets améliorent les connaissances et la compréhension du monde de l’industrie sur un large éventail de problématiques liées aux pertes.

Une étude avec le soutien des distributeurs et industriels

Les recherches auront pour objet de comprendre l’impact de ces pertes sur la disponibilité des produits, évaluer l’impact lié à la mise en place des technologies de self-scanning en magasin, étudier les liens entre la satisfaction des employés et des pertes, et, enfin détecter les nouveaux challenges de la gestion des pertes dans un environnement multi-canal. Checkpoint pourra compter sur l’appui de plusieurs distributeurs comme Tesco, Marks&Spencer, Carrefour Belgique et d’industriels comme L’Oréal, Procter&Gamble…

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter