«Chez Auchan nous savons vendre des télés à 5000 euros»

|

L’enseigne nordiste a ouvert les portes de son salon électronique grand public qui s’est tenu mardi et mercredi en Ile-de-France. Au programme: 80 stands de fournisseurs (Samsung, Sony, Philips, Microsoft mais aussi Seb ou encore Kenwood…) accueillant quelque 2000 vendeurs des rayons Auchan.

Flavien Dhellemmes Auchan

« En magasin, les équipes n’ont pas toujours le temps de manipuler les produits, explique Flavien Dhellemmes, le directeur produits vente d’équipement d’Auchan. Ce salon est l’occasion pour elles de rencontrer les fournisseurs et de bien connaitre les produits que nous allons vendre sur cette fin d’année. »  L’occasion aussi d’en savoir plus sur la stratégie Auchan dans l’EGP avec Flavien Dhelemmes.
 

LSA : Comment se porte Auchan sur un marché en plein marasme comme l’électronique grand public ?
Flavien Dhellemmes : C’est un marché qui recule, c’est vrai, mais nous gagnons des parts de marché. Au niveau national, l’ensemble de nos enseignes gagnent 0,1 point depuis le début de l’année mais nous sommes à +0,7 point si on ne prend que les hypermarchés. Nous avons des motifs de fierté comme une part de marché de 10% sur la vente de tablettes tactiles en France, et même de 20% sur le seul périmètre des hypers.


LSA : Pourquoi vous vous en sortez mieux sur ces rayons que certains de vos concurrents ?
F.D. : Difficile à expliquer mais ce que je peux dire c’est que nous avons une stratégie et que nous nous y tenons. C’est un métier par exemple dans lequel on ne conçoit pas de ne pas avoir de service. Nos vendeurs, dont les effectifs (aux alentours de 2800) ne diminuent pas, sont régulièrement formés. Nous faisons aussi en sorte qu’ils soient passionnés par les produits qu’ils vendent. Le SAV est aussi très important avec la mise en place de bornes en magasins (NDLR. une dizaine équipé à date) qui nous permettent de tester et de réparer les produits le temps des courses du client. Ensuite, nous avons une logistique  qui nous permet de travailler sur des stocks à moins de 30 jours. Car nous sommes sur des « produits frais » qui se déprécient chaque jour. Nous avons par ailleurs une gamme de produits très large avec des premiers prix mais aussi des marques haut de gamme comme Apple, Sonos, GoPro ou Miele. Nous avons l’ambition de surprendre le client par le haut de gamme et nous savons vendre des télés à 5000 euros. Car nous savons qu’il n’y a pas de Fnac partout et que nous devons satisfaire aussi ce type de demandes. Enfin il y a l’aspect multicanal. Nous avons aujourd’hui 4 millions de visiteurs unique sur Auchan.fr et un panier moyen à 220 euros. Et selon les catégories de produits nous sommes entre 35 et 60% d’achats sur le web qui sont retirés en magasin. Chez GrosBill (filiale d’Auchan) ça monte même jusqu’à 70%.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message