Chez Cora Houdemont culture rime avec plaisir

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le Cora du sud de Nancy s'est totalement rénové. Il se positionne comme un magasin jeune, commerçant et convivial. À l'exemple de l' univers culture-loisirs, qui vise à développer l'achat plaisir.

Le Cora de Nancy Houdemont n'a rien fait comme tout le monde. Ses univers nonalimentaires reposent sur un parquet en chêne massif de 10 000 m2. « Une idée de Philippe Bouriez », souligne Michel Moser, le directeur. C'est esthétique, confortable et les clients ont ainsi tendance à flâner plus longtemps dans les rayons.

Après la rénovation de l'alimentaire (LSA n °1646), Michel Moser s'est donc attaqué à celle du bazar-textile, achevée fin octobre 1999. Toujours en appliquant les principes définis dans son projet d'entreprise : offrir un magasin professionnel, accueillant et commerçant. Objectif : favoriser l'achat plaisir, dans une ambiance humaine et conviviale.

Tous les rayons tendent vers ce but, et plus encore celui de la culture-loisirs - un des plus réussis des hypermarchés français -, remarquable par sa cohérence et son champ visuel dégagé. Dans l'espace musique, les pochettes de CD montent à 3,20 m de haut. Michel Moser a renforcé les musiques nouvelles, pour mieux attirer les jeunes, habitués à fréquenter les spécialistes (Fnac, Hypermédia ).

La librairie est emblématique de la démarche conviviale. Le directeur qui, avec son équipe, a visité de nombreux pays, reconnaît s'être inspiré de la chaîne américaine Barnes & Nobles. Le mobilier exclusif rend plus vendeur le merchandising, avec un maximum de livres présentés de face et à plat. « Notre politique est d'aller au-delà des 20-80, chose que tout le monde sait faire », explique Bruno Castagnac, chef du rayon librairie-papeterie. 10 000 références sont disponibles, mais le client peut aussi commander parmi 630 000 ouvrages.

Toujours pour rajeunir la clientèle, le rayon bandes dessinées a été agrandi (plus de 800 références), mais les livres traditionnels sont à l'honneur : six éléments sont consacrés à la littérature régionale. Cerise sur le gâteau, deux tables de dédicaces, extractibles des têtes de gondoles, sont à la disposition des auteurs, surtout régionaux.

Les jeunes, que Cora tient à bichonner, peuvent tester les derniers jeux vidéo. Le rayon informatique dispose d'un atelier de mise en service, ainsi que d'une salle de formation (cours payants) équipée de huit PC.

Pour rendre l'innovation accessible aux clients, « j'ai voulu lever leurs freins psychologiques en reconstituant une ambiance plus intime », explique Michel Moser, en ouvrant la porte du salon technologique. « Ici, on est toujours dans le présent futur », déclare-t-il. Un séjour reconstitué expose du matériel high-tech dernier cri, tels qu'écran plasma, cadre de photos numériques Les clients sont au calme, dans les meilleures conditions d'achat plaisir ! Pour autant, le rayon télé-hifi n'est pas bâclé : en forme d'amphithéâtre, avec des gondoles de tailles décroissantes, il ne gène pas la circulation : « Nous restons bien dans un concept de tout sous la main », ironise-t-il en visant les univers « enfermés » de Carrefour.
 

Des expositions d'artistes locaux

L'approche fonctionnelle se manifeste au rayon photo, dont le comptoir s'ouvre à la fois sur la surface de vente et sur la galerie marchande, évitant au client d'avoir à entrer dans le magasin. Et parce que la culture, ce n'est pas que de la « grande conso », Michel Moser ouvre ses portes aux artistes. Dans la galerie, un local baptisé « Cor'art »présente les oeuvres des peintres de la région. Le patron leur prête l'espace et, en principe, récupère un tableau. Qui plus tard sera vendu aux enchères et dont le bénéfice ira à des oeuvres caritatives.

Le magasin décolle fortement depuis le début de l'année et Michel Moser a une raison précise de se réjouir. La progression est due à 75 % de nouveaux clients, en provenance des zones sud les plus éloignées. Il est aussi ravi que les autres Cora n'aient pas perdu de chiffre depuis sa rénovation.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1688

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA