Marchés

Chiffres d'affaires des PGC : le hard-discount continue à jouer du yo-yo

|

Évolution mensuelle du chiffre d’affaires des produits de grande consommation et du frais libre-service, en %, du 18 juillet 2011 au 14 août 2011, par rapport à la même période de l’année précédente.

                                                       L’épicerie sucrée en tête

Évolution mensuelle du chiffre d’affaires des PGC et du frais LS par rayon, en %, par rapport à la même période de 2010

La période du 14 juillet au 15 août a été mauvaise pour le chiffre d'affaires du hard-discount, qui, après deux mois consécutifs de nette hausse, est revenu à une croissance beaucoup plus modérée. Le format poursuit ainsi un parcours pour le moins erratique depuis le printemps. La progression des hypermarchés est, elle, plus régulière. À + 5,2% sur la dernière période, ils ont profité de la météo maussade, au même titre que les supermarchés, qui, longtemps à la traîne, les rattrapent pratiquement sur la période. Un mauvais temps qui a aussi joué un vilain tour aux produits de saison : les boissons sans alcool et les glaces ont plongé. En cumul depuis janvier, les hypers restent en tête (+ 3,9%), devant le hard-discount (+ 3%) et les supermarchés (+ 2,4%).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter