Christine Mondollot, présidente de Virgin Megastore, juge l’offre de Patrick Zelnik "pas crédible"

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Alors que les salariés de Virgin se mobilisaient hier, mardi 29 janvier, pour la survie de leurs emplois, la présidente de Virgin, Christine Mondollot, interrogée sur LCI, a bien douché le peu d’enthousiasme ambiant.

Christine mondollot, présidente de virgin
Christine mondollot, présidente de virgin© DR

Elle a ainsi jugé l’offre de reprise de Patrick Zelnik, Pdg du label indépendant Naïve, « médiatique » mais « pas crédible » économiquement.

Pas d'offre "crédible" pour le moment

A l’en croire, en effet, si Patrick Zelnik a très envie de reprendre les Champs-Elysées, elle n’a reçu, « pour l'instant », « aucune proposition ni équation financière qui puisse fonctionner ». Dans ces conditions, a-t-elle poursuivi, « je ne vois pas très bien comment l'Etat peut intervenir dans ce type de synergie industrielle ».

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA