Chronodrive se déploie

|

Développement - L'enseigne nordiste a ouvert, le 16 juin, son troisième site à Orvault, en Loire-Atlantique. D'autres ouvertures suivront en 2008.

Cherchant des terrains pour se développer, Chronodrive a choisi d'investir dans la métropole nantaise (Loire-Atlantique). Elle a inauguré, le 16 juin à Orvault, dans les locaux d'un ancien magasin de meubles, son troisième site commercial associant la vente en ligne de produits essentiellement alimentaires livrés dans un drive-in.

Pour l'entreprise nordiste, qui a créé ce concept en février 2004 à Marcq-en-Baroeul, dans la métropole lilloise (LSA n° 1848), il s'agit de la première implantation hors de ses terres d'origine. « Le choix d'Orvault est lié à cette opportunité foncière idéalement placée sur un rond-point de la RN 137, à proximité du périphérique Nord de Nantes, dans une zone de chalandise plutôt résidentielle d'environ 50 000 ménages », annonce Martin Toulemonde, cofondateur, avec Ludovic Duprez, de Chronodrive.

Le choix de ronds-points

Le critère d'emplacement n'est pas neutre. L'accès du deuxième site, ouvert en octobre 2006 à Croix, au nord-est de Lille, sur un boulevard soumis à la cadence de feux, est beaucoup moins fluide que sur un rond-point. Cette dernière solution devrait donc être privilégiée.

Depuis sa création, l'enseigne, en partie détenue par Auchan, propose le même service et un assortiment enrichi d'un tiers. Les clients passent commande sur le Net dans un catalogue de 5 500 références, en majorité alimentaires, qu'ils peuvent chercher sur site une heure et demie après sans descendre de voiture.

Discrète sur ses résultats - le dernier chiffre d'affaires, 5,82 millions d'euros, date de fin 2004, pour une activité limitée à un site et à dix mois -, l'enseigne ne serait pas encore rentable, et les investissements ne peuvent être amortis sur seulement trois sites. « C'est encore un pari en cours de validation », reconnaît Martin Toulemonde. Les dysfonctionnements techniques du début sont maîtrisés, et Chronodrive doit désormais mieux informer ses 87 000 clients estimés des services et des nouveautés produits proposés. En attendant 2008 et de nouvelles ouvertures.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2005

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous