Marchés

Chronologie des crises alimentaires

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La rédaction vous conseille

1981 Scandale de l'huile frelatée 1er mai

1981, Jaime Vaquero Garcia, un garçon de 8 ans, meurt foudroyé à l'hôpital de La Paz, à Madrid. Il est la première victime du scandale de l'huile de colza frelatée qui causera la mort de plus de 1 200 personnes. Peu onéreuse, cette huile était vendue sur les marchés comme substitut à l'huile d'olive et se retrouvait ainsi consommée en salade. En fait, cette huile, destinée à un usage industriel, contenait un extrait dérivé de nitrobenzène, l'aniline, à l'origine de l'empoisonnement. L'atmosphère de secret entourant les premières investigations et la description par la presse de symptômes impressionnants provoquent une psychose générale en France. Les ventes d'huile d'olive plongent et mettront plus de deux ans avant de remonter.

 

1986 Maladie de la vache folle

L'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) est une maladie dégénérative du système nerveux des bovins. Détectée en 1986 en France, l'épidémie, qui touche près de 190 000 animaux en Europe, est causée par l'utilisation pour l'alimentation des bovins de farines animales. Un vent de panique souffle en Europe lorsque, en 1996, on s'aperçoit que l'ESB peut être transmise à l'homme par voie digestive, sous la forme d'une maladie neurodégénérative de même type, la maladie de Creutzfeldt-Jakob. Extrêmement médiatisée, la maladie provoque une chute vertigineuse de la consommation. Décrété en 1996 par l'Union européenne, l'embargo sur le boeuf britannique sera levé en 1999. La France rouvrira son marché en 2002.

 

 1999 Le poulet à la dioxine belge

C'est une histoire belge pas très drôle. En mai 1999, après qu'un éleveur de Roulers, dans le nord du pays, s'inquiète du manque d'appétit de ses poules et de la diminution des pontes, les investigations des services du ministère de l'Agriculture révèlent la présence de dioxine, une substance hautement cancérigène, dans la graisse animale ajoutée à la farine pour l'alimentation du bétail et de la volaille. La réaction des consommateurs européens ne se fait pas attendre. Ils se détournent des oeufs et des poulets issus d'élevages industriels. Deux ministres belges sont contraints de démissionner sous l'effet de ce « chikengate ».

 

 2003 La grippe aviaire

L'on reparle du poulet pour désigner la grippe aviaire apparue au Vietnam, en 2003. Gagnant le Moyen-Orient, l'Afrique et l'Europe, la maladie tue plus de 200 personnes. Même si elle ne se transmet pas par la consommation de viande de volailles, mais bien par des contacts rapprochés avec les volailles infectées, les ventes sont en chute libre, provoquant une crise de la filière pendant plusieurs années.

 

 2011 L'épidémie de la bactérie E.coli

19 mai Trois enfants sont hospitalisés à Hambourg, en Allemagne. Ils souffrent de diarrhées sanglantes.

26 mai Les concombres espagnols font l'objet d'une mise en garde de la part de la Commission européenne (CE). Ils sont soupçonnés d'être à l'origine des intoxications par la bactérie E.coli.

31 mai Une femme meurt en Suède. Il s'agit du premier décès constaté hors de France. Outre-Rhin, on dénombre 49 morts au total.

1er juin La CE lève l'alerte sur les concombres espagnols.

2 juin La Russie ferme ses frontières aux produits frais européens.

15 juin L'épidémie touche la France, avec des premiers cas d'intoxication par la bactérie E.coli à Bordeaux (33).

Entre le 14 juin et le 1er juillet, neuf patients, âgés de 12 mois à 8 ans, touchés par le syndrome hémolytique et urémique (SHU), sont hospitalisés à Lille (59). Une partie d'entre eux ont mangé des steaks hachés Steak Country, distribués par Lidl.

6 juillet L'Agence européenne pour la sécurité des aliments (EFSA) interdit l'importation de graines germées en provenance d'Égypte après avoir établi un lien entre un lot de fenugrec et les intoxications à la bactérie E.coli. Cette mesure concerne également les graines germées de roquette et de soja jusqu'au 31 octobre.

7 juillet Deux nouvelles personnes à Lille, dont un bébé dans un état grave, et qui présentent les mêmes symptômes que les dernières victimes de l'infection causée par la bactérie E.coli.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA