Cinq industriels réduisent leurs couts de transport en regroupant leurs livraisons

|

Objectif : réduire les couts de transport de cinq entreprises du Grand Ouest, éloignées des principales zones de consommation. Selon une information parue dans les Echos, le conserveur de pâtés Hénaff, le fabricant de chips Altho, la conserverie de poissons Chancerelle, le transformateur de produits de la mer Furic et le biscuitier Locmaria ont créée un GIE Les Chargeurs de la Pointe de Bretagne. La mise en commun des livraisons de leurs produits auprès des enseignes de la distribution a débuté en octobre dernier. Si Carrefour est le premier distributeur à avoir accepté de recevoir les marchandises dans deux de ses plates-formes (Nord et le Bordelais), des négociations sont en cours avec d’autres enseignes afin de couvrir l’ensemble du territoire. A ce jour, ces industriels n’expédient que des produits secs mais devraient s’engager prochainement dans le frais. Ce regroupement d’entreprises régionales pour optimiser leurs livraisons est une première.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter