Cinq offres de reprise pour Lejaby

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Cinq offres de reprise du fabricant de lingerie Lejaby, placé en redressement judiciaire, ont été déposées, prévoyant de conserver entre 135 et 220 sur les 450 salariés de la société, a annoncé l'administrateur judiciaire. Une audience, prévue jeudi au tribunal de commerce de Lyon, pourrait décider de repousser à une date ultérieure l'examen de ces offres. La dernière est celle d'un directeur commercial de Lejaby, qui reprendrait 166 emplois, dont 35 du site de production d'Yssingeaux (Haute-Loire). Auparavant, Alain Prost, ex-dirigeant de l'italien La Perla, associé à Isalys, sous-traitant tunisien de Lejaby, avaient fait une offre, ainsi que la PME Canat, spécialiste de la lingerie de nuit basé à Millau. Tous deux reprendraient entre 135 et 200 salariés. Seul Abcia, un fonds d'investissement grenoblois, s'était manifesté comme candidat au rachat avant le 30 novembre, date limite fixée par le tribunal de commerce. Il prévoit de reprendre 135 salariés. Une société de droit britannique, Pacific Junction Corporation s'était ensuite manifestée, en proposant de conserver 220 salariés.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA