Clarins et Vichy risquent des amendes en Turquie

|

Pour avoir montré des femmes nues pour la promotion de leurs produits anti-cellulite en Turquie, les deux marques de cosmétiques françaises risquent une amende de 27000 euros.

Le ministre turc du commerce, Ali Coskuma prévenu que son département communication menait des investigations sur les campagnes de publicité lancées par Clarins et Vichy, précisant que en Turquie, les annonces doivent être « conformes à la morale ».
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message