Cnova (Cdiscount) affiche 2,1 milliards d'euros de chiffre d'affaires 2017

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

RÉSULTAT Cdiscount à Volonté compte 48% d'abonnés de plus qu'il y a un an et pèse quasiment un tiers du volume d'affaires de l'e-commerçant. Pour sa part, la marketplace bénéficie de la montée en puissance du service de fulfillment de l'e-commerçant.

Emmanuel Grenier, PDG de Cdiscount
Emmanuel Grenier, PDG de Cdiscount

Cnova, la filiale du groupe Casino qui chapeaute Cdiscount, publie un chiffre d'affaires 2017 en croissance de 9,3% à 2,1 milliards d'euros et un volume d'affaires (incluant les ventes marketplaces) en hausse de 9,6% à 3,4 milliards d'euros. Sur le total des ventes enregistrées sur la plateforme l'an dernier, le canal mobile a pesé 38,1% (+7,4 points). Cnova revendique 8,6 millions de clients actifs (+6% en un an) et un trafic de 946 millions de visites en un an (+12%). Cdiscount affiche selon Médiamétrie une moyenne de 18 millions de visiteurs uniques par mois, qui le consultent sur mobile à 59,5%. "Le nombre de commandes a atteint 26,8 millions en 2017, soit une hausse de 8,3 %, tandis que le nombre d’unités vendues, 52,8 millions en 2017, a progressé de 6,9 % sur l’année", précise la société dans un communiqué.

Cdiscount à Volonté en forte progression…

Le programme de livraisons illimitées Cdiscount à Volonté compte pour sa part 48% d'abonnés de plus fin 2017 que fin 2016. Il a apporté 31,1% des ventes en valeur enregistrées l'an dernier (+10,6 points) et 29,7% des commandes (+11,1 points), confirmant le fait que ces clients captifs dépensent davantage. Leur fréquence d'achat est trois fois supérieure à celle des autres clients, souligne d'ailleurs Cnova.

… Tout comme la marketplace

Autre levier important de son développement, la place de marché a pesé 32% de son volume d'affaires, contre 31,4% en 2016. Le nombre de références commercialisées en marketplace a augmenté de plus de 80% en un an. De plus, la proportion des ventes marketplaces réalisées par des vendeurs faisant appel au service de fulfillment C Logistique a plus que doublé en un an pour atteindre 19% fin 2017.

Rentabilité en recul

La rentabilité de Cnova est en revanche en léger retrait sur l'année, puisque l'Ebitda 2017 n'est plus que de 3,6 millions d'euros (-80%), "sous l'effet temporaire des investissements du plan stratégique" : "La mise en oeuvre du plan stratégique initiée au 2nd trimestre 2017 (extension de l’assortiment et de la surface des entrepôts, refonte du site et de l’application Cdiscount) explique principalement l’augmentation des frais [d'exploitation] par rapport à 2016", précise la société dans un communiqué. Elle indique néanmoins que la situation s'est améliorée tout au long de l'année et que son Ebitda est revenu à son niveau de 2016. Les pertes nettes de Cnova ressortent à -92,3 millions d'euros en 2017.

Un second semestre meilleur que le premier

Au deuxième semestre 2017, le volume d'affaires de Cnova a atteint 1,9 milliard d'euros (+10,8%), son chiffre d'affaires 1,2 milliard (+13%) et son Ebitda 9 millions. "L’EBITDA s’est ainsi amélioré trimestre après trimestre en 2017, tant en valeur qu’en écart versus 2016. Cette tendance reflète les premiers résultats positifs du plan stratégique, qui ont conduit à une croissance de l’Ebitda au 4ème trimestre par rapport à 2016."

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA