Boissons

Comment se porte le marché des boissons ? Quelles sont les nouveautés ? Eaux, sodas, jus, bières, liqueurs, alcools, vins et spiritueux... Retrouvez les dernières tendances du rayon Boissons.

Coca-Cola piste les poubelles de dix foyers français

|

Expérience originale : Coca-Cola, en partenariat avec l’Université britannique d’Exeter, va tenter de comprendre comment les Français trient leurs déchets ménagers. Pour cela, l'entreprise mène une enquête approfondie dans dix foyers français, à Pontorson, dans la Manche.

Coca-Cola

Les Français recyclent-ils correctement ? Pas assez. Car, s’ils déclarent à 70% avoir l’intention de séparer les ordures ménagères des déchets classiques, ils ne sont que 35% à trier réellement. Coca-Cola Entreprise (CCE) qui a récemment  noué une joint-venture avec APPE* s’empare de ce souci de tri. En effet, pour tenir ses engagements de développement durable, notamment en incorporant au moins 25% de R-PET dans ses bouteilles, CCE a un besoin croissant de cette matière recyclée, le R-PET,  et donc de comprendre ce qui freine les Français dans le tri des bouteilles en PET.

Comprendre comment les Français trient...

Alors, le roi du soda mène en ce moment une étude en partenariat avec l’Université d’Exeter (Royaume-Uni). Cette étude qui durera six mois vise à étudier le comportement en matière de tri de dix foyers français et de dix foyers britanniques, tous à Exeter, dans les Cornouailles. En France, ces dix foyers habitent à Pontorson (Manche ).  Une ville suffisamment importante pour que ces foyers habitent aussi bien dans un  immeuble qu’en habitat individuel.
Les résultats seront connus en septembre.

... pour mieux alimenter l'usine Infineo

Rappelons qu’à l’automne dernier, CCE avait noué une joint-venture avec son fournisseur historique, Appe qui détiendra 51% de l’ensemble baptisé Infineo. Appe, filiale du groupe espagnol la Seda de Barcelona possède en effet l’une des trois usines hexagonales de recyclage de bouteilles en plastique, à Sainte-Marie-la-Blanche (Côte d’Or). Actuellement, l’usine de Sainte-Marie-la-Blanche produit 28 000 tonnes de PET recyclé apte au contact alimentaire. Suite à l’extension du site, la capacité de production grimpera de 70%, à 48 000 tonnes. Un programme commun de recherche et d’innovation dans de nouvelles techniques de recyclage est également prévu.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message