Coccinelle accélère son développement... et fait son entrée au salon de la franchise

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L’enseigne, qui appartient à Codifrance (filiale de Colruyt) fait son retour au salon de la franchise… Apres sept ans d'absence. Une arrivée symbolique qui montre sa volonté de recruter afin de soutenir son ambition : ouvrir 40 nouveaux magasins chaque année. Rencontre avec Stéphane Vailleau, directeur commercial des enseignes Coccinelle, Coccimarket et Panier Sympa.

Anthony Meiller, directeur Codifrance, et Stéphane Vailleau, directeur commercial (à dr.) ont accueilli les candidats pour évangéliser leur groupe.
Anthony Meiller, directeur Codifrance, et Stéphane Vailleau, directeur commercial (à dr.) ont accueilli les candidats pour évangéliser leur groupe.

La rédaction vous conseille

Opportunité de création d’entreprise

En partenariat avec Toute la franchise


COCCINELLE COCCIMARKET

COCCINELLE COCCIMARKET

20 000 € d’apport personnel

demande de documentation

 « C’est la première fois depuis très longtemps que nous nous rendons au salon de la franchise. Et surtout, c’est une première pour nous que de venir pour nos trois enseignes », avance Stéphane Vailleau, directeur commercial de Codifrance Distribution, qui appartient à 100 % au groupe belge Colruyt. Cette venue s’inscrit dans un contexte très stratégique pour les enseignes Coccinelle, Coccimarket et Panier sympa, qui comptent au total près de 350 points de vente dans l’Hexagone. Depuis deux ans, le groupe a en effet de fortes velléités sur le marché de la proximité. Il ouvre en moyenne 40 points de vente chaque année… et a donc besoin d’autant en termes de recrutements.

« Le petit Poucet de la proxi »

Si Coccinelle fait son entrée sur le salon, qui s’est tenu à Paris du 19 au 22 mars 2017, c’est avant tout pour émerger face aux géants de la proximité: « Nous sommes le petit Poucet de la proxi face aux géants que sont Casino, Carrefour et U », s’amuse Stéphane Vailleau. En plus de ce besoin de visibilité, Coccinelle en profite pour marquer sa différence.

« Un contrat plus souple »

« Les candidats intéressés viennent nous voir sans trop savoir nos particularités. Nous leur expliquons que nous avons un contrat d’affiliation qui se distingue du contrat de franchise. C’est beaucoup plus souple et nous accompagnons beaucoup nos futurs chefs d’entreprise, en les conseillant et non en s’imposant » souligne-t-il encore. Il espère, grâce à cet événement, dénicher ses futurs chefs d'entreprise: "Nous rencontrons pour l'instant des profils qualifiés", se félicite-t-il encore. Lui recherche des anciens de la distribution alimentaire avec,si possible, une expérience dans un magasin de proximité, comme de nombreuses enseignes alimentaires présentes sur ce salon.

Le sud-est come axe stratégique de développement

Les trois enseignes sont présentes en France sauf dans le Sud Ouest. Le groupe mise avant tout sur l’axe Rhodanien et le sud-est de la France pour se développer. Elle assure avoir également beaucoup de projets pour les centres-villes.

Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA