Marchés

Cocottes cuisinées au rayon ambiant

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

William Saurin veut casser l'image monotone du rayon des plats cuisinés. Son arme ? Une gamme de cinq minicocottes à passer au four à micro-ondes qui reprend autant de classiques de la cuisine française : Cassoulet à la graisse d'oie, Petit Salé aux lentilles, Poulet sauce forestière, Boeuf bourguignon et Potée campagnarde.

Présentées dans un format individuel, mais néanmoins généreux de 400 g, ces minicocottes en matière plastique sont ensuite réutilisables.

« Elles s'adressent en priorité aux adultes des catégories socioprofessionnelles moyennes supérieures pour un coeur de repas seul ou en tête-à-tête », indique la marque, qui espère notamment séduire les acheteurs habituels de plats cuisinés du rayon frais. Ce mode de conditionnement n'est d'ailleurs pas sans rappeler la gamme Cocottes du jour de Charal, vendue au rayon frais depuis quelques années.

PVI 3,50 € - WILLIAM SAURIN

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA