Colgate-Palmolive en léger recul au troisième trimestre

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

RÉSULTAT Les ventes du groupe américain ont été affectées par la hausse du dollar, et plus particulièrement en Amérique latine.

Ian Cook, Pdg de Colgate-Palmolive
Ian Cook, Pdg de Colgate-Palmolive

Le chiffre d'affaires de Colgate-Palmolive au troisième trimestre s’élève à 4,379 milliards de dollars, soit un léger recul de 0,5% sur un an. Les ventes ont été affectées par un effet de change défavorable (-4%) malgré la hausse des volumes (+2%) et des prix (+1,5%). La hausse du dollar a été particulièrement pénalisante (effet de -11% sur un chiffre d'affaires en recul de 4,5%) en Amérique Latine, le plus gros débouché pour les produits d'hygiène de Colgate-Palmolive, qui y a réalisé 27% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre contre 20% en Europe/Pacifique, 18% en Amérique du Nord, 15% en Asie et 7% en Afrique/Eurasie.

Cet effet de change a été en revanche positif (à hauteur de 0,5%) pour la zone Europe/Pacifique, où des campagnes promotionnelles ont en revanche fait baisser les prix (effet négatif de 2,5% sur le chiffre d'affaires qui a progressé de 0,5%). Le bénéfice net du groupe est de 542 millions d'euros, en recul de 17,3% sur un an. Pour l'ensemble de l'année 2014, Colgate-Palmolive se veut toujours optimiste et promet "une forte croissance organique des ventes et une expansion des marges", mais a révisé à la baisse sa prévision de bénéfice par action annuel, qui devrait augmenter de 3% à 4%, compte tenu de l'évolution du dollar, contre une hausse attendue entre 4 et 5%. 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA