Colgate-Palmolive prévoit 135 suppressions de postes dont 50 en France

|
colgate logo

Après une première réduction d’effectif en octobre 2012, de 2300 personnes au niveau monde, le groupe américain Colgate-Palmolive a annoncé à l’issue d’un comité d’entreprise européen la suppression de 135 postes supplémentaires en Europe, dont une cinquantaine en France, d’ici 2016.

Une grande partie de ces suppressions (près de 30) toucheraient le siège social de Bois-Colombes, et notamment le département « global export » du siège. « Tous ce service serait désormais traité à Dubaï », affirme Patrick Pillon, délégué syndical CFDT pour le groupe.

La semaine dernière, le groupe spécialiste de l'hygiène et de l'entretien de la maison a annoncé un bénéfice net de 656 millions de dollars au troisième trimestre. Son chiffre d'affaires a progressé de 1,5% pour atteindre 4,4 milliards de dollars sur le trimestre. « Au niveau mondial, et même en Europe, les résultats sont bons », affirme Patrick Pillon. Le groupe justifie ces suppressions de poste pour le "maintien de la compétitivité" face à des marges toujours plus faibles dans le contexte économique concurrentiel.

Face aux récentes réductions d’effectifs, « les salariés qui restent font face à une surcharge de travail, raconte Patrick Pillon. Depuis quelques mois, un service d’écoute via la société de suivi Qualisocial a été mis en place pour les employés. » A la demande des syndicats.

Un CE en France aura lieu la semaine prochaine afin d’analyser les conditions de départ prévues pour ces suppressions.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message