Comet va fermer 125 magasins de plus au Royaume-Uni

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le distributeur d’électroménager, placé sous administration judiciaire, ne trouve pas de repreneurs.

Comet logo

La déconfiture continue pour Comet. Le distributeur britannique d'électroménager, placé sous administration judiciaire, va fermer 125 magasins supplémentaires au cours des prochaines semaines à moins qu'un repreneur ne soit trouvé, ont annoncé mercredi ses administrateurs.

"En l'absence d'une offre ferme pour la totalité de l'entreprise, les administrateurs de Comet ont annoncé aux employés leur intention de commencer à fermer 125 magasins supplémentaires", a indiqué dans un communiqué le cabinet Deloitte, nommé administrateur de Comet le 2 novembre. Le cabinet n'a pas indiqué le nombre précis d'emplois concernés mais ces fermetures toucheraient autour de 2500 salariés.

Plus que 70 magasins

Deloitte avait déjà annoncé le 17 novembre la fermeture de 41 magasins du groupe qui en comptait 236 avant son placement sous administration judiciaire. Après ces nouvelles fermetures, Comet, ancienne filiale de Darty, ne disposera plus que d'"environ 70 magasins qui resteront ouverts le temps que tous les stocks restant soient vendus", a souligné Deloitte.

Les discussions restent ouvertes

Les administrateurs de Deloitte promettent toutefois de repousser ces fermetures s'ils trouvent un repreneur. "Nous restons en discussions avec un petit nombre de parties intéressées et espérons que l'issue sera positive. Si nous recevons des offres acceptables pour les magasins, nous retarderons le processus de fermeture", a indiqué Chris Farrington, l'un des administrateurs de Deloitte. En revanche, "si aucune vente n'est possible, nous envisagerons d'entamer la fermeture des magasins en décembre", a-t-il ajouté.

Plusieurs enseignes à la peine en Grande-Bretagne

Le groupe Kesa - qui s'est depuis rebaptisé Darty - a cédé en début d'année Comet pour 2 livres symboliques à la société d'investissement OpCapita. De nombreuses chaînes spécialisées ont dernièrement fait les frais de la crise au Royaume-Uni. Dernier en date, le groupe de magasins de sports JJB Sports a fermé 133 boutiques en octobre, entraînant la suppression de près de 2200 emplois.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA