Comment Amazon profite de Noël pour recruter ses futurs "amazoniens"

|

DIAPORAMA Une très grande partie du chiffre d’affaires des e-commerçants est réalisée au moment des fêtes de fin d’année. Une réalité qui s’avère d’autant plus cruciale pour leur leader Amazon qui va devoir anticiper une très probable nouvelle hausse de ses commandes. Résultat : 70.000 postes annoncés aux Etats-Unis, 15.000 en Grande-Bretagne, 3.500 en France. Et un programme de recrutement qui se veut aussi ambitieux que celui de Walmart.

De 5,3 milliards de dollars en 2003 à 61 milliards l’année dernière, Amazon a réalisé un saut quantique en termes de chiffre d’affaires et en moins de dix ans. Une croissance qui s’est accompagnée par une très forte hausse du nombre de salariés, de 7.800 à 100.000 durant cette quasi décennie, et qui se ponctue chaque année par un pic à l’approche des fêtes de fin d’année. 2013 n’échappe pas à la règle et le géant américain décide cette fois de communiquer sur le nombre de personnes qu’il souhaite engager: elles seront 70.000 aux Etats-Unis, soit une hausse de 40% par rapport à l’année passée, selon Dave Clark, vice-président des opérations et du service client d’Amazon. Qui rappelle également que "7.000 de ces saisonniers ont bénéficié d’un contrat à plein temps après les fêtes et que plusieurs autres milliers devraient en faire de même après la fin de cette année". Dans un climat de tension extrême aux Etats-Unis, après le gel du budget en raison d’un blocage des républicains sur le plan de santé Obamacare, Amazon veut se donner une image de protection vis-à-vis de ses salariés. L’enseigne explique que ses "amazoniens" (le nom que leur donne Jeff Bezos) bénéficient tous d’une sécurité sociale, d’un plan d’intéressement et d’un développement de carrière, ce qu’elle ne manque pas de rappeler sur son site dédié aux embauches saisonnières. Ce plan de com’ vise également à renforcer son image auprès du personnel qualifié que tentent également d’attirer les grandes enseignes "traditionnelles" comme Walmart.

La carte des états américains où Amazon embauche. Source: Amazon Fulfillment

Un plan d’embauche massive qui touche toute l’Europe

En Grande-Bretagne, Amazon annonce vouloir recruter 15.000 personnes pour les fêtes de fin d’année, dont plusieurs centaines devraient ensuite être embauchées dans l’un des huit centres logistiques du pays, ou au sein de son centre de relation client basé à Edinburgh. Catherine McDermott, directrice des opérations d’Amazon UK précise quelques chiffres étourdissants à propos de cette période: "Lors du pic des ventes de Noël l’année dernière, les clients ont commandé pour un total de 3,5 millions de produits pour une période de 24 heures, ce qui fait 44 produits commandés toutes les secondes." Pour la France, ce seront 3.500 contrats temporaires d'ici à la fin de l'année 2013. Contacté par LSA, Amazon France indique qu'afin "de faire face à l'augmentation du nombre de commandes durant la période des fêtes de fin d’année, Amazon accroît ses effectifs et fait appel à des employés en contrat temporaires." Le sujet était sensible puisque l'on se souvient que l'année passée, lors de l'inauguration son troisième entrepôt sur les terres d'Arnaud Montebourg, Amazon avait communiqué sur un millier d'emplois, sans préciser le nombre de saisonniers. A l'époque, Frédéric Duval, directeur des opérations, avait simplement déclaré qu'il était "trop tôt pour faire des promesses qui seraient ensuite infirmées".

Expansion vers l'Est

L’Europe de l’Est pourrait également être concernée à moyenne échéance. Comme l’a révélé le quotidien économique Puls Biznesu, cinq centres devraient ouvrir en Pologne et en République Tchèque qui emploieraient au total près de 10.000 personnes. L’objectif de ces ouvertures n’est pas encore parfaitement défini. Il pourrait s’agir de déporter une partie de l’activité allemande, dont les entrepôts sont pris dans des grèves récurrentes depuis plusieurs mois, de simplement servir un marché local qui reste très stable dans sa croissance, ou pour attaquer le marché russe d’où le géant yankee est encore absent…

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message