Comment Aoste s'est fait tacler par les végétariens [Vidéo]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Aoste a sorti une nouvelle publicité en janvier et s'est attiré les foudres des végétariens. La marque s’est expliquée, s'est excusée, mais elle n’a pas pour autant abdiqué… et rediffusera son spot très bientôt. Explications.

La marque Aoste a lancé en ce début d'année un nouveau spot télé qui n'a pas laissé indifférent les végétariens...
La marque Aoste a lancé en ce début d'année un nouveau spot télé qui n'a pas laissé indifférent les végétariens...© Capture d'écran YouTube

Aoste voulait faire parler de sa marque avec sa dernière publicité, mais elle ne s’attendait certainement pas à ce type de réactions. Petit rappel des faits : début janvier, Aoste sort un nouveau spot publicitaire. Le pitch : dans une famille de végétariens adepte de salade et autres steaks de tofus, le fils adolescent se rebelle contre cette nourriture. Ses parents, compréhensifs, se rendent donc avec lui au rayon charcuterie d’une grande surface… et sa mère lui conseille de prendre les grandes tranches d’Aoste, d’un des best seller de la griffe.

 

Le spot de la dernière publicité :

 

Un bad buzz immédiat

La réaction de la communauté végétarienne ne s’est pas faite attendre. Aoste a répertorié plus de 4000 négatifs suite au début de cette campagne! Des commentaires virulents ont en effet pullulé sur les réseaux sociaux de la marque de charcuterie, comme en témoigne cet exemple relevé sur la page Facebook d'Aoste:

 

 

 

Certains articles, comme dans Terra Eco ou dans Rue89 avec un article intitulé "Dis Aoste, tu voudrais pas foutre la paix aux végétariens", ont aussi relayé ce mécontentement. Devant ce tollé, Aoste a fait quelques jours plus tard son mea culpa. Voici le message diffusé par la direction:

1 commentaire

Nicolas

05/04/2015 13h23 - Nicolas

Vu l'impact négatif qu'elle a eu auprès de mes amis mangeurs de jambon, cette publicité est tout sauf professionnelle, elle n'est que le doublage raccourci d'une ancienne version parue en espagne ... dans une marque du même groupe. Quand on emploie des porcs issus de roumanie pour ses jambes selon les méthodes les plus dures d'élevage intensif et qu'on appartient a un géant mexicain de la viande après être passé sous pavillon chinois, se moquer des végétariens est tout ce qui reste pour mentir et prétendre faire de la qualité. Le tout, évidemment, en prétendant conserver "le terroir français". Mais ce serait la plus belle des arnaques. Tout dans ce spot est d'un amateurisme dingue, c'est a se demander si de vrais professionnels ont été présent pour le doublage.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA