Comment Cdiscount concurrence la marketplace d'Amazon

|

Avec la "disponibilité immédiate", Cdiscount a trouvé un système intelligent pour convaincre les commerçants de quartier de rejoindre sa marketplace, qui représente l'essentiel de sa rentabilité. A la veille de son introduction en Bourse, le sujet est stratégique.

Cdiscount séduit de plus en plus de commerçants de quartier.
Cdiscount séduit de plus en plus de commerçants de quartier.

Faire d’une boutique de quartier un e-commerçant à part entière ? Défi relevé pour Cdiscount. Le leader français du e-commerce, de peu devant Amazon, vient d’officialiser la création d’un service de retrait immédiat grâce à un nouveau réseau partenaire de commerçants locaux. A Bordeaux, où se trouve le siège de Cdiscount, ils sont près de 200 désormais référencés sur la marketplace du site. Le service est aussi disponible officiellement à Nantes (65 commerçants), et à Lyon et Toulouse dès cette semaine. Mais une recherche sur Cdiscount permet d’en trouver déjà un peu partout en France, y compris à Paris.

 

Il faut dire que le principe est malin. « Le client est géolocalisé grâce à son adresse IP ou sa dernière adresse de livraison, explique Valérie Mugnier, responsable de la disponibilité immédiate. Au moment de faire ses achats, on lui propose les offres à proximité, et il peut même choisir de ne voir que celles-là. » Dès que l’achat est effectué, un SMS est envoyé au commerçant afin qu’il confirme la disponibilité du produit et sa mise à disposition dans un délai de deux heures. Parfois, il peut même être ramené à une heure, comme le propose un commerçant de Montreuil (93). Un système qui a tout du deal gagnant-gagnant. Le commerçant créé du trafic dans son magasin, touche une nouvelle clientèle (80 % des bordelais se sont mis en disponibilité nationale), tandis que Cdiscount s’épargne les tracas logistiques et prend une commission de 10 % en moyenne.

 

Un nouvel onglet permet de sélectionner une localité à proximité.

 

Le délai de mise à disposition et l'adresse de la boutique sont indiqués sur la page du produit.


Pour le lancement du service à Bordeaux en décembre 2013, Cdiscount a envoyé une nouvelle équipe commerciale démarcher les commerçant sur le terrain. Sur 5000 possibles, 2000 ont été visités – ceux qui proposent des produits standards à prix fixe – et 10 % ont rejoints le projet. A Nantes, Lyon, Toulouse, et ailleurs, le démarchage a été externalisé. Cdiscount a également conçu des outils d’aide de gestion à leur intention. « Le nerf de la guerre, c’est de mettre les produits en ligne, explique Farid Jehan, directeur de la marketplace Cdiscount. Soit le commerçant pioche dans notre base de données, soit il doit faire la photo plus la fiche de description. Nous allons bientôt sortir une application smartphone pour le faciliter. »
 

La marketplace représente 21 % des ventes 
Alors que Cdiscount va bientôt être introduit en bourse, le site multiplie les arguments pour concurrencer la marketplace d’Amazon. Avec 5000 vendeurs et 10 millions de références, elle représente 21 % du volume d’affaires du site, et, surtout, la quasi-totalité de sa rentabilité. « Je bossais beaucoup avec Amazon, admet le patron de JL Store, une boutique de vêtements dans la banlieue de Bordeaux. Mais il ne propose pas le paiement en quatre fois sans frais, ni la disponibilité immédiate. Au total, Cdiscount m’a permis de gagner 25 % de ventes additionnelles. » Enfin, avec le "fulfillment" Cdtiscount va jusqu'à héberger dans ses entrepôts les stocks de commerçants qui souhaitent profiter de ses services logistiques.
 

2 commentaires

Julien

01/08/2017 14h31 - Julien

Ce service est une vraie catastrophe.Presque 10 jours pour rentrer 5 références en stock après réception,aucune communication de leur part,des outils totalement inutilisables du Dimanche au Lundi soir.Le service expédié par Amazon a encore de beaux jours devant lui.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Philippe

15/09/2014 23h08 - Philippe

Concurrent d'amazon? vendeur sur les 2 sites, il n y a que sur cdiscount où je suis en concurrence avec des escros aux pratiques honteuses

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres