Comment Decathlon joue la carte du train pour accélérer ses appros venus de Chine

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le premier train entre Wuhan (Chine) et Dourges (Pas-de-Calais) est parti en novembre. Ce premier train "block", chargé des mêmes conteneurs du départ à l'arrivée, va permettre à Decathlon de gagner 4 jours en termes de disponibilité des produits et de limiter l'impact environnemental. 

Decathlon aura bientôt plus de magasins en Chine qu'en France.
Decathlon aura bientôt plus de magasins en Chine qu'en France.

Il est parti de Wuhan, en Chine, et, après 10 800 kilomètres à travers sept pays, est arrivé à l'entrepôt de Dourges, dans le Pas-de-Calais. Dans ses 41 conteneurs, 630 000 vêtements et chaussures, fabriqués dans l'Empire du Milieu.Il lui a fallu 20 jours pour parcourir la distance. En bateau, ce serait 41 jours. La particularité de ce train consiste à contenir la même marchandise au départ et à l'arrivée, on les appelle des "trains block".Une première pour le numéro un de la distribution d'articles de sport en France. Jusqu'à présent, l'enseigne avait eu recours à des "trains partagés" avec d'autres entreprises ou à un acheminement de la marchandise par camion, notamment d'Allemagne. Une fois arrivés, les produits sont dispatchés dans les entrepôts régionaux en France, mais aussi dans les autres pays européens où l'enseigne est présente, Espagne, Italie, Belgique, Roumanie...

Gain de temps et économie de CO2

L'opération "train block" présente deux intérêts pour Decathlon. D'une part, elle fait gagner du temps en termes de disponibilité produits, trois à quatre jours selon l'enseigne. D'autre part, les vingt jours en train font gagner plus d'une centaine de kg de CO2 par tonne de marchandises : 201 kilos par train block, contre 337 kilos par bateau., soit une économie de 36%. D'où la décision de Decathlon de choisir désormais le ferroviaire pour remplacer une partie des trajets aériens et maritimes. En 2018, l'entrepôt de Dourges traitera en moyenne 30 conteneurs par semaine, soit 460 000 articles à la marque Decathlon. Cette préférence pour le train s'inscrit dans une stratégie plus globale, de spécialisation et de sectorisation des entrepôts.

Croissance accélérée en Chine

Cette initiative symbolise aussi la force de Decathlon en Chine. Présent depuis 2003 dans ce pays en passe de devenir la première économie mondiale, Decathlon y comptera bientôt plus de magasins  qu'en France. Elle y exploite 243 magasins à ce jour alors qu'en France, elle en compte 301. Au rythme auquel Decathlon ouvre là-bas, une cinquantaine de magasins par an, le seuil devrait bientôt être franchi. A ces magasins s'ajoutent 1100 collaborateurs dans la production et 1500 en logistique.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA