Comment déployer un wi-fi pro

|
Si le wi-fi est incontournable,
son installation doit être irréprochable.
Si le wi-fi est incontournable, son installation doit être irréprochable.© © VASSAL Pierre

Tablette vendeur, inventaire dans les rayons, paiement mobile ou affichage dynamique… La liste des applications métier demandant du wi-fi se rallonge de jour en jour. Pour autant, le taux d’équipement des magasins en France reste encore faible. Le coût est un frein important. Annick Bodin, adhérente Intermarché en charge de la file caisses du groupement, qui possède trois magasins – Gifsur- Yvette (91), Étrechy (91) et Magny-les-Hameaux (78) –, assure que « sur 1 800 points de vente, 55 ont du wi-fi. Pour câbler un Intermarché de 2 200 m², le coût d’investissement se monte à 15 000 €, auquel s’ajoute celui de la maintenance à cinq ans, soit un budget de 15 000 €. Néanmoins, les tarifs baissent en ce moment et un magasin investira dès lors qu’il y voit des gains ».

Une connexion solide

Chez Carrefour, on ne précise pas de budget. Mais la totalité du parc d’hypermarchés et de supermarchés Market intégrés est équipée du wi-fi pro. « Cela offre plusieurs avantages, précise Frédéric Sevestre, directeur réseaux et télécommunications chez Carrefour: proposer de vrais services aux clients comme le self scanning, et faciliter le quotidien des équipes en magasins. Le wi-fi pro offre davantage de mobilité. Ainsi pour effectuer le picking du drive en magasin grâce à une application mobile ou encore pour gérer les approvisionnements et les calages de stocks directement sur la surface de vente. » Concernant la maintenance, « il y a encore quelques axes de progrès, en cas de perturbation des réseaux. Il faut s’assurer de la robustesse des applications mobiles développées et éviter les interférences avec d’autres systèmes connexes. » Ce constat est partagé par Emmanuel Locati, directeur retail d’Etam Europe. L’enseigne utilise le wi-fi pour des applications de back office et de paiement mobile. « Une mauvaise connexion peut créer une source d’insatisfaction pour nos clientes, préciset- il. Si une vendeuse commence un encaissement en rayon et que la technique ne suit pas, la cliente perdra plus de temps que si elle était passée en caisse traditionnelle. »

Un impératif, la fiabilité

Pour Stanislas de Cordoue, directeur marketing de la division Mobility de Hub One, « le wi-fi n’est qu’un média de communication. L’important, c’est la problématique métier qu’il y a derrière. Par exemple, avec Conforama, nous avons conçu leur installation pour les tablettes vendeurs, qui servent autant à voir les stocks qu’à renseigner les clients et à réaliser des ventes additionnelles. Et dans ce cas, les données doivent impérativement arriver en temps réel. Idem pour gérer de l’affichage dynamique : il faut que la connexion soit fiable pour la mise à jour des contenus des écrans ».

La première étape consiste donc à faire un état des lieux des besoins et à identifier l’utilité du wi-fi à l’instant T et sur le long terme. De ce point dépendra le dimensionnement du réseau, à savoir où installer les bornes wi-fi, le nombre de points d’accès à prévoir, la zone à couvrir… « Le cadrage opérationnel demande du temps mais assure ensuite un déploiement plus simple, détaille Jean-Christophe Budin, responsable de la product Line Wi-Fi division télécom chez Hub One. Les enseignes doivent déterminer comment déployer le projet sur l’ensemble des magasins, qui gérera la partie opérationnelle comme le câblage ; s’il y a des franchisés, s’agira-t-il d’une nouvelle offre au catalogue des services ou d’un impératif. C’est la phase la plus complexe. Ensuite, il faut réaliser une étude de site pour valider l’infrastructure retenue. Selon l’architecture, il sera peut-être nécessaire d’ajouter plus de bornes, notamment en cas d’obstacle majeur. » Le wi-fi gratuit est également un service très attendu pour les consommateurs.

Selon un sondage réalisé par Toluna en novembre 2016, 41,8 % d’entre eux se sont déjà connectés à un réseau gratuit et 36,4 % attendent ce service en magasin. Or, pour les enseignes, proposer le wi-fi permet de générer de la donnée et d’affiner les informations sur les flux dans les rayons. « Le wi-fi peut servir à “tracer” les clients via leur smartphone; cette information permet de recueillir des informations pour le marketing, précise le directeur marketing de Hub One. En revanche, il faut une bonne étanchéité entre wi-fi pro et grand public. Si le double usage a dès le départ été bien géré, il n’y aura aucun problème de sécurité. »

En chiffres

  • 1000€ : le montant minimal pour l’installation, la configuration et la location de la borne wi-fi
  • 18€/mois : le coût de la maintenance et de la gestion : (offre soumise conditions)

Source : Chiffres Hub One Magasin de 100 m²

3 étapes pour bien configurer son réseau

1 commentaire

Delevigne

21/01/2017 15h14 - Delevigne

Plus que l'accès au Wifi, ce qui intéresse au final le consommateur est l'expérience qu'on lui propose. Les meilleures expériences de "Wifi marketing" sont recensées sur ce site : http://www.what-the-shop.com/blog/21-experiences-de-wifi-marketing-originales-et-memorables/

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Article extrait
du magazine N° 2436

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message