Comment l’affichage extérieur booste l’usage du mobile [Etude]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

A priori, le smartphone est bien éloigné des affiches placardées dans les rues et près des axes routiers. Clear Channel, acteur important de la communication extérieur, prouve le contraire, chiffres à l’appui. 

72% des urbains interrogés déclarent avoir réalisé un achat en mobilité via leur smartphone suite à un produit vu sur un affichage publicitaire.
72% des urbains interrogés déclarent avoir réalisé un achat en mobilité via leur smartphone suite à un produit vu sur un affichage publicitaire.© Production Perig - Fotolia

Comme dans le commerce, le digital et le physique semblent de plus en plus intimement liés. Clear Channel, qui a mené une étude auprès de 500 internautes via Iligo, révèle comment ces campagnes d’affichage influencent le comportement des consommateurs.

Une préparation à l’achat

L’étude note que la moitié des urbains interrogés utilisent leur smartphone pour prendre en photo (ou via une vidéo) des publicités diffusées sur des mobiliers publicitaires. 57% d’entre eux envoient par MMS à leurs proches ces publicités ; plus de 40 % intéragissent par la suite sur les réseaux sociaux. De plus, 7 sondés sur 10 font des recherches précises sur le site web d’une marque après avoir vue une campagne d’affichage.

S’adapter aux nouveaux usages en mobilité

Pour amplifier la résonnance des marques, Clear Channel rappelle des chiffres montrant l’importance des achats réalisés via le mobile. 71% des urbains assurent ainsi se rendre sur le site web de la marque vue en affichage via leur smartphone, 72% déclarent même avoir réalisé un achat en mobilité via leur smartphone pour un produit vu en publicité sur ces mobiliers.

Plus d'interactions!

79% des urbains remarquent ces publicités et 74% déclarent les apprécier. Pour autant, ces répondants réclament de nouveaux usages : ils attendent en effet plus d’interactions avec les marques d’une part, et de vrais bénéfices consommateurs d’autre part. Ils souhaitent davantage de publicité « call-to-action » et réaliser des achats « malins ». En ce sens, des contenus promotionnels (54% ), informatifs (48%) et directionnels (40%) les inciteraient à davantage visiter le site internet d’une marque.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA