Comment Lefty compte vendre du contenu d'Instagram aux marques pour alimenter leur marketing

|

Lefty, jeune start-up française, propose depuis septembre 2015 aux entreprises d’acheter via leur plate-forme web des photos sur Instagram afin d’appuyer leur communication sur du contenu authentique et unique.

Les marques pourront trouver sur le portail de Lefty du contenu authentique pour promouvoir des services ou des produits.
Les marques pourront trouver sur le portail de Lefty du contenu authentique pour promouvoir des services ou des produits.© Foxy_A - Fotolia
Rien de plus flatteur pour une marque que de constater que les consommateurs vantent leurs produits ou se mettent en scène avec sur les réseaux sociaux. Lefty, start-up française, a décidé d’exploiter ce filon en créant une plate-forme web, basée sur Microsoft Azure, qui facilite la mise en contact entre les entreprises et les internautes qui publient des photos sur Instagram. Concrètement, via ce portail, les sociétés peuvent exploiter le flux de 70 millions de photos postées par jour dans le monde sur Instagram.
La recherche se fait par mot clé, Lefty ayant conçu des algorithmes afin de qualifier les photos en plus des hastag ajoutés par les internautes lors de la publication. Une marque peut donc réaliser des recherches croisées comme "apéritif" et "montagne".  
 
Un prix à la photo de 1 à 100 dollars
Une fois qu’une société a repéré une photo, il contacte alors l’auteur via la plate-forme, ce dernier étant libre d’accepter ou de refuser. Lefty annonce un taux d'acception de l'ordre de 80%. Les revenus sont reversés par Paypal ou l’internaute pour choisir de donner le montant à une association caritative. Le tarif d’un visuel varie de 1 à 100 dollars, selon le type de photo et la notoriété du photographe, ainsi que l'usage qui en sera fait. Lefty propose une facturation à la photo ou par forfait mensuel au-delà de 100 photos par mois. 
 
La plate-forme sera lancée auprès de tous les professionnels au mois de janvier 2016. Lefty a éprouvé son service entre autres avec le groupe Pernod Ricard ou encore Deezer. Par ailleurs, Lefty n’exploite pour l’heure que les "œuvres" d’Instagram mais la direction réfléchit également à la possibilité d’étendre le service sur d’autres réseaux sociaux pour élargir leur catalogue, et surtout toucher d’autres marchés comme la Russie et la Chine où Instagram est peu actif.
 
De Mato Vidovic.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message