Comment les acheteurs français perçoivent les marketplaces?

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Si 40% des Français n'ont jamais entendu parler des places de marché, ceux qui les connaissent ne craignent pas dans leur majorité d'acheter un produit auprès d'un vendeur tiers

67% des consommateurs estiments que la marketplace n'a pas d'impact sur leur décision d'achat en ligne
67% des consommateurs estiments que la marketplace n'a pas d'impact sur leur décision d'achat en ligne

Les consommateurs français connaissent-ils les places de marché? Alors que de plus en plus d’enseignes ouvrent désormais leur site aux vendeurs tiers (les cinq sites les plus visités en France en possèdent une), une étude Toluna pour Webloyalty prend le pouls des consommateurs sur le sujet.

Premier constat : malgré leur fort développement, elles restent encore ignorées par 40% des consommateurs qui n’en ont jamais entendu parler. Une minorité certes, mais une minorité importante.

Et qu’en pensent les 60% de Français qui en ont déjà entendu parler ? Appréhendent-ils le fait de ne pas connaitre le vendeur qui leur vendra le produit désiré ? Apparemment non. Seul 13% d’entre eux jugent que les marketplaces ont un impact négatif sur leur achat contre 20% qui les jugent positivement et 67% qui estiment qu’elles n’ont aucun impact sur leur décision. De quoi relativiser les craintes de certains sites qui ne veulent pas noyer leur offre sous celle des vendeurs tiers.


« Pour les consommateurs, ce dispositif est plutôt transparent. 20% d'entre eux y voient même un aspect positif, la mise en concurrence de plusieurs marchands sur le même site pouvant jouer un effet rassurant sur le prix des articles proposés », explique Rodolphe Oulmi, le directeur développement et partenariat pour Webloyalty France.
 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA