Marchés

Comment les distributeurs s’engagent en faveur de la nutrition

Depuis une décennie, les enseignes de la distribution travaillent en faveur de la nutrition. Le Comité qualité alimentaire de la FCD a réalisé en 2013 une synthèse de ces initiatives en association avec six enseignes (Auchan, Carrefour, Casino, Cora, Franprix/Leader Price et Monoprix).

Les distributeurs ont mis en place 5 actions en faveur de la nutrition.
Les distributeurs ont mis en place 5 actions en faveur de la nutrition.

Objectif des distributeurs : valoriser une bonne alimentation auprès des consommateurs et améliorer la qualité nutritionnelle des marques de distributeur (MDD). Ainsi, 5 mesures ont été mises en œuvre.

La reformulation des produits :

Depuis que les enseignes se sont engagées en 2006, 2 797 tonnes de sucres, 4 312 tonnes de matières grasses et 4 280 tonnes de sel ont été supprimés des MDD. Par exemple, Auchan a reformulé 165 recettes de produits pour proposer une teneur plus faible en matières grasses, 291 affichent une diminution en sel et 120 en sucre. En 2012, Monoprix a créé une Charte Nutrition Durable pour une meilleure optimisation nutritionnelle de ses références et la réduction de l’impact environnemental de ses produits. Elle a retravaillé 2 000 produits afin qu’ils répondent aux critères de la Charte.

La création de nouvelles gammes :

La majorité des enseignes ont mis en place des gammes spécifiquement dédiées aux enfants et nourrissons avec un comité composé de diététicien et de nutritionniste. Par exemple, Cora a développé une gamme, Kido, de 143 références pour les enfants de 6 à 10 ans. Par ailleurs, des références sont également crées afin de répondre aux besoins des populations allergiques ou intolérantes. Dans ce cadre, Auchan a développé une gamme de produits sans gluten en partenariat avec l’Association Française des Intolérants au Gluten.

Les étiquetages nutritionnelles :

Si les distributeurs affichent déjà un étiquetage nutritionnel, ils se sont engagés, pour la plupart comme Carrefour, à mettre en place le nouvel étiquetage européen, INCO, dès décembre 2014.

La promotion des produits bruts :

Les produits bruts, riches en minéraux et en vitamines, ont été fortement promotionnés par les enseignes pour les rendre plus accessibles avec des offres à petits prix. Carrefour met à disposition 18 références de fruits et légumes compris entre 1 et 2 euros.

Les supports de communication :

Pour que les salariés des magasins puissent répondre aux questions des consommateurs, les enseignes leur apportent des formations spécifiques en nutrition comme chez Casino. Par ailleurs, les distributeurs mettent à la disposition des consommateurs des guides nutrition afin de les aider à faire leurs courses avec des idées recettes.

Sur Magasin LSA, trouver les fournisseurs pour vos emballages et sacs de caisse

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter