Comment les enfants se comportent-ils face aux médias [Etude]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

INFOGRAPHIE Si la consommation des médias digitaux continue à se développer auprès du jeune public, les enfants n'en restent pas moins d'importants lecteurs de la presse et de l'édition jeunesse. Dans son baromètre Junior Connect' 2017, l'institut Ipsos fait le point sur ces nouveaux loisirs et médias privilégiés par les moins de 20 ans aujourd'hui.

Ultra-connectés, les enfants et adolescents jonglent avec les différents médias... sans pour autant délaisser les supports "classiques".
Ultra-connectés, les enfants et adolescents jonglent avec les différents médias... sans pour autant délaisser les supports "classiques".© mariesacha - Fotolia.com

On le sait, les enfants passent de plus en plus de temps devant un écran... Mais cela ne les empêche pas de continuer à pratiquer d'autres activités plus classiques, et notamment la lecture toujours en bonne place parmi les occupations de nos têtes blondes. Comme chaque année, Ipsos a fait le point sur le comportement des jeunes face aux nouveaux et anciens médias dans son baromètre Junior Connect'2017. Etat des lieux.

De plus en plus d'écrans

En termes d'équipement, les écrans se généralisent dans les foyers français. Chez les 7-12 ans, ils sont 16% à disposer de leur propre télévision, 19% d'un ordinateur, 22% d'un smartphone, 36% d'une tablette et 67% d'une console de jeu. Des scores qui progressent encore avec l'âge : les 13-19% sont ainsi 34% à être équipés d'une tablette, 35% d'une télévision, 68% d'un ordinateur, 69% d'une console de jeu et 81% d'un smartphone. Les usages mobiles ont le vent particulièrement en poupe : les applications mobiles sont désormais utilisées par 80% des 7-12 ans et par 90% des 13-19 ans. La consommation d'internet continuent également à progresser, allant jusqu'à 15 heures par semaine pour les plus âgés. Le PC reste l'un des supports privilégiés pour regarder la télévision en replay ou pour visionner des vidéos.

 

Des adolescents sociables...

Si Facebook et consorts sont - normalement - interdits aux moins de 13 ans, dès l'âge plancher atteint, les adolescents sont très consommateurs des réseaux sociaux. En l'espace de trois ans, la croissance du nombre de 13-19 ans inscrits sur les réseaux sociaux a explosé en particulier pour YouTube, devenu la première plateforme digitale auprès des jeunes avec 79% d'entre eux qui y sont inscrits, devant Facebook qui stagne à 77%.

 

... mais des enfants encore très joueurs

Qu'on se rassure cependant, nos chérubins ne sont pas totalement partis dans le monde virtuel : interrogés sur leurs activités hors écrans, le jeu reste la principale occupation pour les plus petits (la deuxième chez les 7-12 ans). Tandis que les plus âgés placent en tête l'écoute de musique. Tous mentionnent également le fait de parler et discuter avec ses amis et ses proches. 

 

La presse toujours très présente

De même, l'avénement des nouvelles technologies n'empêche pas les enfants de continuer à être de fidèles lecteurs de la presse jeunesse. Ils sont ainsi 75% des 1-6 ans et 70% des 7-12 ans à avoir lu au moins un titre de presse jeunesse au cours de la dernière période étudiée par Ipsos. Ce score baisse avec l'âge puisque seulement 42% des 13-19 ans déclarent en avoir récemment lu. 

Au final, les 1-6 ans, comme les 7-12 ans, passent en moyenne 4h02 par semaine à lire des magazines contre 3h54 pour les plus âgés. Chaque tranche d'âge dispose de ses magazines favoris, comme Petit Ours Brun pour les plus jeunes, J'aime Lire pour les écoliers et la presse jeux vidéo pour les plus grands. 

 

Sensibles  aux marques

Interrogés également sur leur rapport aux marques, les jeunes montrent, dès l'école primaire, une très forte sensibilité aux marques. Et ils sont très écoutés par leurs parents. "Cibles privilégiées, ils n’hésitent pas à donner leur avis sur au moins une catégorie de consommation (83 %). Et sont entendus par leurs parents : la quasi-totalité (94 %) des parents tient ainsi compte de l’avis de son enfant dans au moins une catégorie de consommation. De même, 87 % d’entre eux acceptent d’acheter ce que l’enfant demande au moins de temps en temps", précise-t-on chez Ipsos. Au total, les enfants de 1 à 6 ans donnent des avis et conseils à leurs parents sur 4,6 catégories de produits, 5,7 catégories chez les 7-12 ans et 6,9 catégories chez les plus âgés. Un public déjà avisé et influent malgré son jeune âge.

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l'actualité des acteurs et les innovations produits de l'univers des 0-14 ans.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA