Comment les marques s'invitent dans la sphère privée ?

|

Mincir la nuit, rêver de ses prochains voyages, se réveiller avec une nouvelle playlist… Les marques tentent, de plus en plus, de se faire une place dans la sphère privée des Français. Voici comment !

Les marques s'invitent désormais jusque dans les rêves des consommateurs.
Les marques s'invitent désormais jusque dans les rêves des consommateurs.© Fotolia

Au réveil, au coucher, tout est bon pour multiplier les occasions de contacts. "Les consommateurs sont ultra-­équipés et connectés en permanence. Les marques veulent profiter de ces moments intimes pour investir leur esprit", explique Cécilia Tassin, directrice associée stratégie et développement chez Black & Gold, agence de conseil en design, prospective et innovation.
Exemple le matin, où les griffes souhaitent proposer des solutions pour faciliter la vie des personnes. Ainsi, Okay est une application qui aide à trouver les bons vêtements à porter en fonction de la météo et autres circonstances... (cf. Vidéo ci-dessous). Pourquoi ne pas aussi "exploiter" les paquets de céréales et bouteilles de jus de fruits pour en faire des vecteurs de communication ? "Le réveil est l’un des moments où l’on est le plus perméable aux sensations. S’insérer dans ce moment pour les marques, c’est construire et bénéficier d’une puissante dimension émotionnelle qui s’inscrira dans les esprits", ajoute Cécilia Tassin.

Imprégnation du message

Le soir, l’approche se doit d’être différente. L’idée étant d’être en contact avec le consommateur le plus tard possible, au plus près du coucher, pour que le message s’imprègne subtilement tout au long de la nuit. Dans cet esprit, l’application Dream Generator, utilisée par des tours opérateurs ou agences de voyage, paraît des plus révolutionnaires. Pendant le sommeil, l’application diffuse, via son smartphone, des sons et ambiances qui permettent au consommateur de rêver à un séjour paradisiaque. À son réveil, l’utilisateur n’a plus qu’à réserver son voyage pour que son rêve devienne réalité. (cf. Vidéo ci-dessous)
Mais pour éviter que ce type d’initiatives ne se transforme en cauchemar, gare à ne pas aller trop loin pour les marques, au risque de paraître trop ­intrusives.

Application Okay : comment ça marche

Dream Generator : démonstration en vidéo

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2375

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous