Comment Redevco «greffe» Promenade Sainte-Catherine dans le cœur historique de Bordeaux

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La foncière opère l’insertion de 19 000 m2 de surfaces commerciales répartis sur 3 niveaux et 100 logements de standing en plein cœur historique de Bordeaux, connecté avec la rue Sainte-Catherine, l’axe commercial le plus important de la ville. Visite à un an d’une ouverture au public prévue au second semestre 2015.

Redevco qui a investi entre 105 et 110 M€ dans Promenade Sainte-Catherine, attend 6,5 a 7 M€ de loyers annuels. Et table, côté fréquentation, sur les pointes de 50 000 passages par samedis rue Sainte-Catherine, et les 45 000 rue de la Porte Dijeaux.
Redevco qui a investi entre 105 et 110 M€ dans Promenade Sainte-Catherine, attend 6,5 a 7 M€ de loyers annuels. Et table, côté fréquentation, sur les pointes de 50 000 passages par samedis rue Sainte-Catherine, et les 45 000 rue de la Porte Dijeaux.

L’immobilier commercial « vertueux » est loin d’être le plus facile ! Par vertueux, entendez un immobilier qui économise, respecte et rentabilise le foncier de plus en plus rare dans nos grandes métropoles. Au rebours des projets du passé qui dévoraient les aires périphériques des villes. Et parfois même les campagnes. La réhabilitation urbaine de 28 000 m2 en hyper centre-ville de Bordeaux sur l’ancien site des imprimeries du journal Sud-Ouest « opérée », dans toute l’acception du mot, par Redevco donne une parfaite illustration de cette nouvelle approche immobilière. Cet ensemble baptisé Promenade Sainte-Catherine, rassemblant 19 000 m2 de surfaces commerciales répartis sur 3 niveaux et 100 logements de standing ouvrira dans un an. Visite guidée de ces travaux de « haute couture » urbaine pour comprendre comment l’opération va se greffer dans le cœur historique de Bordeaux.

1) Se connecter au cœur historique et commercial de Bordeaux

L’essentiel du projet s’inscrit dans le quadrilatère limité au nord par la rue de la Porte Dijeaux, au sud par la rue Guiraude, et longeant la rue Sainte-Catherine, l’axe commercial le plus important de Bordeaux. Un tissu urbain d’autant plus complexe à « travailler » qu’il faut composer avec déclivité du sol faisant de Sainte-Catherine une rue en pente. Du coup les grandes entrées directes de Promenade Sainte-Catherine avec la ville vont déboucher sur chacun de ses deux niveaux. L'une se fera depuis la rue Sainte-Catherine donnant sur le rez-de-chaussée du centre. On accédera au même niveau bas par une autre porte ouverte sur la rue Guiraude perpendiculaire à l'axe Sainte-Catherine. Tandis que du côté de la rue de la Porte Dijeaux, la porte débouchera de plain-pied avec le premier étage du centre.

2) Théâtraliser les entrées

Dans un tel contexte de centre «greffé » dans l’écrin d’un foncier ancien, il était essentiel de faire en sorte que les portes – premières invitations à la visite du site – ne passent pas inaperçues ! Tout en jouant une esthétique de cœur de ville. Par exemple l’entrée par la rue Sainte-Catherine occupant la largeur d'une ancienne impasse étroite devait être mise en majesté. Elle le sera par un habillage de verdure. Mais c'est sur la rue de la Porte Dijeaux que se situera le geste architectural extérieur le plus fort : un immense cube de verre végétalisé.

3) Créer une oasis urbaine

La verdure de ces deux entrées annonce l’ambiance de la place intérieure de Promenade Sainte-Catherine qui veut être perçue comme une « oasis urbaine ». L’architecture confiée à l’agence Valode & Pistre est résolument contemporaine tout en « s’insérant dans le tissu traditionnel historique par le choix des matériaux : pierre de Bordeaux, brique claire, moellon, bois… ». La pierre apparait brute sur les niveaux bas, puis taillée en s’élevant. Et les bâtiments s’habillent de bois dans les niveaux supérieurs où sont les logements. Le design signé Minale Design Strategy promet « une oasis de surprises pour les sens ». Au programme : fontaine d’eau animée et éclairée, mur digital et vaste bâtiment «totem » occupé par Lego dont la façade sera également agrémentée de jeux de lumière.

4) Offrir de vrais espaces aux moyennes surfaces

Une autre originalité du projet est d'offrir, malgré sa localisation très citadine de très grands volumes aux moyennes surfaces. Puisque elles occupent à elles seules 85% des superficies totales. C&A disposera ainsi de 3 000 m², Bershka de 1 290 m², Superdry de 1 190 m². "Ces volumes offrant aux enseignes de quoi pleinement exprimer leurs concepts sont exceptionnels dans un tel contexte urbain, souligne Thierry Cahierre, managing director de Redevco. D'autant plus que nous appliquerons une politique de loyers raisonnable cohérente avec les valeurs locatives auxquelles elles sont habituées dans les périphéries." Redevco annonce en effets des niveaux de loyers de 30 à 40% inférieurs à ceux de la rue Sainte-Catherine. Et exempts de droit au bail. L’ensemble dispose de 32 lots au total comprenant 9 grandes surfaces, 7 moyennes surfaces, 16 petites unités et une locomotive alimentaire.

5) Apporter une offre commerciale complémentaire

Au rez-de-chaussée, en plus de la restauration en terrasses, on trouvera des enseignes ‘‘convenient’’, d'accessoires et équipement de la maison. Tandis que l’étage sera résolument ‘‘fashion’’. Redevco annonce une commercialisation atteignant déjà les 75%. Le Lego Store occupera donc 700 m² répartis sur 3 étages en plein coeur du projet. Monoprix installera sa locomotive alimentaire Monop’ sur 1 223 m² dont 600 m² de surface de vente et un espace de restauration en terrasse bordant la place de la Promenade Sainte-Catherine. La Grande Récré s’exprimera sur 1 080 m². La marque de sportwear britannique Superdry implantera l’un de ses plus gros points de vente national sur 1 150 m2. On trouvera aussi (à l’étage) les marques Hollister (plus de 1000 m²), Bershka implantant son premier flagship bordelais (1 300 m2), JD Sports (650 m²), Izac (400 m²)… Parmi les toutes dernières signatures on compte l'Univers de Léo déclinant cadeaux, œuvres d'art ou déco (130 m 2) et Ambiance & Styles (360 m2) spécialiste de l’art de la table, des ustensiles de cuisine et de la décoration d’intérieur. Si Redevco n'annonce pas encore de chiffres de fréquentation annuelle, il table sur les pointes, les samedis, de 50 000 passages par jour rue Sainte-Catherine et 45 000 rue de la Porte Dijeaux.

Promenade Sainte-Catherine, les visuels du projet

Promenade Sainte-Catherine -Bordeaux ,

Promenade Sainte-Catherine -Bordeaux ,

Promenade Sainte-Catherine -Bordeaux ,

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez tous les quinze jours l’actualité des centres commerciaux et foncières, surfaces commerciales, artères commerçantes et centres-villes.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA