Comment réinventer la consommation de légumes

|

BRÈVES Pas toujours facile de se réinventer dans ce domaine du frais. À Fruit Logistica, le salon internationaldes fruits et légumes, qui s’est tenu à Berlin au mois de février, le prix de l’innovation récompenseles initiatives les plus marquantes. Zoom sur les trois vainqueurs.

Aureli Marioactuellement en test sur le marché italien, la société compte bien conquérir l’Europeet aimerait s’attaquer au marché français
Aureli Marioactuellement en test sur le marché italien, la société compte bien conquérir l’Europeet aimerait s’attaquer au marché français© dr

En proposant des prêtS-à-griller

Les accro du barbecue trouveront ici leur planchede salut. La société suisse Eisberg Schweiz AGa créé, fin 2012, une gamme de deux assortimentsde légumes prêts à griller à marque Eisberg, l’un avecdes courgettes et poivrons, le second avec des pommes de terre. Ces légumes frais, lavés et découpés, sont contenus dans un packaging en aluminium. Celui-ci peut aller directement au four ou sur la grilledu barbecue et sert aussi de plat. L’emballage est recyclable, et le film utilisé pour protéger les légumes est directement posé sur les produits, sans colleou autre résidu possible, pour garantir un produit « sain » aux consommateurs.La compagnie helvétiquea déjà su séduire les marchés autrichien et hongroisavec ce produit. Dans l’Hexagone, 91% des Français déclarent faire des barbecues(étude Campingaz). La nouveauté devrait donc trouver son public.

En « récoltant » de la salade vivante

Le deuxième produit de ce podium a sans doute trouvé le chemin le plus court pour aller de la terre à l’assiette ! La société anglaise Home Harvest Salads Ltd propose tout simplement, au rayon fruits et légumes, un mixde jeunes pousses en terre nommé Living Salad, soit la salade vivante. Le consommateur achètesa salade — plusieurs variétés de jeunes pousses sont réunies – encore en terre dans un pot. Il peut ensuite la déguster à sa guise pendant une dizaine de jours. La salade, ainsi « récoltée » par le consommateur, est « plus croquante, plus fraîche et plus juteuse », promet la société britannique. Le produit doit être quotidiennement arrosé s’il n’est pas consommé le jour même, mais tient ainsi beaucoup plus longtemps qu’une salade fraîche standard et n’a pas besoin d’être placéau réfrigérateur.

En renouvelant la chapelure

Des miettes de légumes déshydratés, c’est ce que propose la société Aureli Mario. La firme italienne, spécialisée à l’origine dans la culture de carottes en Italie, près de Rome, propose des fragments de diverses variétés de carottes, céleris, épinards et betteraves. Le produit ainsi obtenu avec ces légumes donne une sorte de chapelure « sans aucun additif ni gluten », précise l’équipe d’Aureli Mario. Qui conseille de nombreux usages : les escalopes de poulet, morceaux de poisson ou de fromages peuvent ainsi être roulés dans ces miettes de légumes, pour un résultat coloré ! Un nouveau moyen de consommer des légumes « et d’en faire goûter aux enfants », selon les représentants de la société. Les amateurs de cuisine y trouveront également un ingrédient culinaire précieux.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° HSFFFL2014

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous