Comment Uber va s’emparer de la Food Tech avec son appli UberEats

|

Uber a annoncé le 15 mars 2016, le lancement de son appli UberEats dans quatre villes américaines, et à Toronto au Canada. Paris devrait faire partie des prochaines villes ciblées. L’entreprise entend "uburiser" le monde de la food, en appliquant son modèle à la livraison de plats préparés par les restaurants. 

La nouvelle appli d'Uber spécialisée dans la livraison de food, UberEats, devrait arriver à Paris rapidement.
La nouvelle appli d'Uber spécialisée dans la livraison de food, UberEats, devrait arriver à Paris rapidement. © UberEats

"Nous avons cuisiné quelque chose de nouveau. Une application qui rend la livraison de bons plats provenant de centaines de restaurants aussi accessibles qu’une course en voiture". Uber a annoncé le 15 mars 2016, le lancement de l’application UberEats. Disponible sur iOS et Android, UberEats permet de commander "les plats de vos restaurants locaux préférés, 7 jours par semaines, jours et nuits" explique le communiqué de la marque. L’application est disponible dans un premier temps dans quatre grandes villes américaines, Chicago, Houston, Los Angeles, San Francisco, et aussi à Toronto au Canada. Uber, l’entreprise qui a révolutionné le transport de personnes en cassant les codes, a lancé son offre UberEats il y a un an. Il s’agissait d’une option accessible depuis l’application Uber primaire. L’entreprise dévoile maintenant une application entièrement dédiée à la livraison de repas. Jason Droege, à la tête d’Uber, explique que "correspondre aux clients avec le plat parfait est un effort. Avec le lancement de l’appli UberEats, nous procurons à nos clients une expérience taillée pour la food et vous aider à trouver le repas parfait".

Pourquoi Uber peut mettre la main sur la Food Tech ?

Uber ne s’est pas lancé dans la livraison de plats préparés par les restaurants au hasard. Après un an de tests, la start-up a choisi de lancer une appli propre. Jason Droege explique que "de la même manière qu’Uber rend facile de se rendre d’un point A à un point B, UberEats rend facile la livraison des meilleurs restaurants de la ville". Il poursuit, "nous avons appris rapidement que commander une course ou commander un repas sont deux expériences très différentes. Chacune mérite sa propre « maison ». Avec UberEats, vous pouvez commander les plats que vous aimez et suivre leur arrivée sur votre smartphone". Uber s’attaque à la Food Tech avec pour objectif d’appliquer directement le modèle qu’elle a imprimé au transport de personnes. "Comme un chauffeur partenaire d’Uber n’est jamais qu’à quelques minutes de vous, les plats préparés par les restaurants sont eux aussi déjà en route" affirme Jason Droege, le CEO d’Uber. Avec sa flotte de chauffeurs déjà disponibles, Uber peut instaurer d’entrée un service efficace. Si cette déclinaison d’Uber fonctionne, l’entreprise pourrait viser d’autres segments du transport, comme la livraison de colis.

Paris dans les starting-blocks

Uber indique qu’après les 5 villes dans lesquelles l’appli UberEats est disponible, 6 autres devraient arriver : Dallas, Melbourne, New York, Seattle, Washington DC, et… Paris ! Si le service UberEats existe avec l’appli Uber déjà dans 4 arrondissements de la capitale, l’application UberEats devrait suivre rapidement. Uber note aussi que "cette année nous avons livré les meilleurs plats des villes en quelques minutes. Les restaurants derrières ces repas mettent le réseau Uber au travail. Ils élargissent les distances de livraison pour atteindre de nouveaux clients avec de la bonne nourriture, un service fiable, ce que les gens connaissent et attendent d’Uber". UberEats devrait donc aussi étendre ses zones de disponibilité. 

La présentation de l'appli à Chicago : 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message