COMMERCE DE DÉTAIL

- 2,1 %

C'est la baisse des ventes enregistrée dans les supermarchés en octobre 2005 par rapport à octobre 2004.

L'avis de lsa

Les hypermarchés redressent un peu la tête, mais ce sont les supermarchés qui souffrent. De plus, ils sont fragilisés par la loi Galland et rattrapés par le soft-disocunt. Les chiffres de la Banque de France pour le commerce de détail montrent que le mois d'octobre a encore été difficile pour la grande distribution. Le recul des ventes touche aussi certains secteurs non alimentaires. Le textile voit son indicateur passer dans le rouge (- 1,7 %) en octobre (lire aussi ci-dessous), ainsi que le meuble (- 4,6 %). Le commerce des appareils électroménagers continue à connaître une passe difficile, tandis que l'électronique grand public, après un coup de pompe cet été, retrouve des couleurs.

SOURCE : BANQUE DE FRANCE

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1931

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres