Commerce spécialisé : les ventes reculent de près de 3%

|

Selon Procos, les ventes du commerce spécialisé, c'est-à-dire le non-alimentaire, ont reculé de 2,8% en août alors qu'en juillet, les ventes avaient augmenté de 1%.

Selon la Fédération Professionnelle Procos, le rebond de juillet a d'abord bénéficié aux boutiques de centre-ville (+1,6%).En août, tous les formats (boutique et moyenne surface), tous les sites (centre ville, périphérie) et tous les secteurs d'activités (à l'exception de l'hygiène-beauté-santé) sont affectés.

"Les causes météorologiques doivent pour une fois être écartées" écrit Procos, "en revanche, le franchissement de la barre des 3 millions de chômeurs en août et l'attentisme des Français quant aux annonces de politique de rigueur budgétaire de la rentrée ont sans doute refreiné leur consommation".

Sur les 8 premiers mois de l'année, l'activité des commerces spécialisés recule de 0,6% sur un an, à périmètre comparable, par rapport à un "historique favorable: le cumul à 8 mois s'établissait à +0,3% en 2011 et à +2,3% en 2010".

Procos représente 260 enseignes du commerce spécialisé, près de 60.000 points de vente et 93,5 milliards de chiffre d'affaires.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter