Marchés

Communication : P&G mise sur les Jeux Olympiques pour sa promotion

|

Pampers, Gillette, Ariel... Autant de marques archiconnues, pourtant, le nom de l'entreprise qui les fabrique, Procter et Gamble, l'est beaucoup moins. « Notre notoriété auprès du grand public est très faible », se désole Loïc Tassel, président de P et G France. Le groupe a donc décidé de lancer en avril sa première communication institutionnelle européenne, fondée sur le partenariat noué entre le groupe et le Comité international Olympique pour les cinq prochains jeux Olympiques, dont ceux de Londres en 2012. Le slogan retenu est « Merci Maman ». « Nous avons choisi d'axer notre publicité sur les mères car, derrière chaque athlète, il y a une maman. De plus, P et G essaie, depuis ses débuts, de faciliter la vie des mamans, qui représentent 70 % de nos acheteurs », explique Loïc Tassel. Pour la France, l'ambassadeur de la campagne sera le handballeur Nikola Karabatic. À Londres, P et G invitera 2 000 mamans d'athlètes pour qu'elles puissent assister aux compétitions de leurs « grands enfants » et reversera au moins 5 M $ pour soutenir les activités sportives des jeunes dans le monde entier.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message