Compact ou prêt pour internet, l'abonné mobile peut choisir

Les téléphones mobiles présentés à la Semaine des télécoms vont du basique ultraléger au véritable ordinateur communicant. La segmentation ne fait que s'amorcer.

Les allées de la Semaine des télécoms, qui ouvrira ses portes du 30 novembre au 3 décembre, ne risquent pas d'engendrer la morosité. En téléphonie mobile comme dans bien d'autres secteurs, la couleur est à la mode et avec elle la possibilité de personnaliser son téléphone. Nokia, l'un des initiateurs de la façade amovible, propose même l'inévitable mobile Star Wars, avec sa coque bleu nuit étoilée.

Plus sérieusement, l'édition 99 du plus grand salon français des télécommunications voit certaines options techniques se confirmer. À commencer, comme le souligne Georges Rouilleaux, président de la manifestation, par la généralisation du bibande. Aucune nouveauté n'échappe à ce standard, qui assure la compatibilité avec les deux types de réseaux numériques existant en France : le GSM 900 (France Telecom et SFR) et le DCS 1800 (Bouygues Telecom). L'avantage : depuis que les trois opérateurs possèdent des canaux 900 et 1800, ils peuvent basculer leurs utilisateurs de l'un sur l'autre pour désengorger le réseau.

Autre tendance forte : une segmentation croissante. « On distingue désormais les produits basiques, dont la durée de vie est de plus en plus brève, et les modèles plus sophistiqués intégrant internet ou la reconnaissance vocale », explique Georges Rouilleaux. Destinés essentiellement à la conversation, les premiers voient leur poids et leur taille se réduire, à l'image du microscopique V3688 de Motorola, du T28S d'Ericsson ou de la gamme Genie de Philips.

Selon les constructeurs, les dimensions peuvent encore diminuer, car la distance qui sépare la bouche de l'oreille ne représente plus un problème. En revanche, le clavier reste une contrainte difficile à dépasser en raison de la taille des doigts des utilisateurs. Mais lorsque la numérotation se fera uniquement par reconnaissance vocale, les mobiles pourront encore rétrécir.

Miniaturisation ou fonctions multiples, il faut choisir

C'est moins vrai pour la deuxième famille, celle des produits technologiques permettant la consultation des mails ou de sites internet. Ces appareils doivent être dotés d'un écran et d'autres équipements forcément volumineux qui empêchent de réduire leur taille au-delà d'une certaine limite. En témoigne le gros Nokia 9110, véritable ordinateur de poche avec fonction téléphonie. Ou encore le 909 DS de Bosch, qui peut faire office de modem quand on le connecte à un ordinateur.

Dans le cas de ces produits multifonctions, la miniaturisation atteint d'ores et déjà ses limites. Et les constructeurs réfléchissent à d'autres solutions, comme l'adoption de transmissions sans fil permettant de laisser le téléphone dans sa poche ou son sac.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1654

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message