Concierge, le bouton qui veut révolutionner la maison connectée [Vidéo]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Lancé par une start-up lilloise, Concierge est un bouton qui permet de commander l’ensemble des aménagements connectés de la maison. L’idée, qui sera rapidement mise sur le marché, séduit déjà bon nombre de distributeurs spécialisés et généralistes. 

Dessiné par Adrien Ciejak d’Unistudio, le bouton prend la forme d’une sonnette dont le design est inspiré du comptoir des grands hôtels.
Dessiné par Adrien Ciejak d’Unistudio, le bouton prend la forme d’une sonnette dont le design est inspiré du comptoir des grands hôtels.© Concierge

Un objet connecté qui centralise et anime l’ensemble des objets connectés. C’est le principe de Concierge, un bouton connecté développé par la start-up lilloise du même nom, et qui permet, d’une simple pression (ou à distance via son smartphone), d’ajuster la température, de fermer la porte, d’éteindre les lumières derrière soi, d’activer l’aspirateur robot pendant son absence ou de commander un chauffeur professionnel Uber. "L’idée au départ était de vouloir connecter la boîte aux lettres afin de pouvoir récupérer des colis en l’absence du client", explique Lionel Debruyne, fondateur de la jeune pousse et par ailleurs directeur de Siyour, distributeur d’objets connectés sur le réseau des grandes surfaces de bricolage. Ce spécialiste de l’univers de la maison s’est rendu compte que, malgré les innovations florissantes en mtière d'IoT (Internet des Objets), il manquait une sorte de commande centrale, capable d’unifier les différents objets connectés de la maison. "Les box domotiques n’ont pas connu le succès escompté, tandis que les nouveaux objets connectés sont trop indépendants les uns des autres pour être réellement smart", ajoute Lionel Debruyne.

Parrot, Netatmo, Vachette, Philips, Myfox et Nest partenaires

Signé Adrien Ciejak d’Unistudio, le bouton prend la forme d’une sonnette dont le design est inspiré du comptoir des grands hôtels. Il est conçu pour être apposé sur un meuble ou en version nomade sous la forme d’interrupteurs connectés ou de porte-clés que l’on peut transporter. Un anneau lumineux permettent de diffuser un halo de lumière qui alerte des événements notables de la journée, tels que l’évolution de la météo, la réception d’un colis ou encore le besoin d’arroser ses plantes. Concierge est bien sûr interactif. Il envoie des notifications via l’application pour informer ou valider l’exécution de tâches particulières. Il fonctionne avec des références Parrot, Netatmo, Vachette, Philips, Myfox ou encore Nest. "Nous souhaitons proposer le plus grand choix possible de produits, de services et de marques afin de créer le système le plus complet pour l’utilisateur", poursuit Lionel Debruyne.

Si l’on pense rapidement à Google Home ou encore Amazon Echo, Concierge a une utilité bien différente de ces produits imaginés par les géants d'Internet, comme aime le rappeler son concepteur. "Il s’agit certes d’une intelligence artificielle mais qui trouve son utilité en l’absence de toute présence humaine, et non pas comme un gadget qui agit sur commande ou reconnaissance vocale",  précise-t-il. L’application fonctionne comme un véritable assistant intelligent par un jeu de questions/réponses affinant au quotidien ses préférences en fonction des événements de la journée. "C’est aussi l’idée du concierge qui protège la maison et les biens", poursuit l’entrepreneur.

Un objectif de ventes de 10 000 unités 

Après une levée de fond d’un million d’euros sur la plateforme Anaxago, c’est via le site de financement participative Ulule que la mise sur le marché de Concierge est en passe d’être finalisée. Les premiers acheteurs en autre la tache de tester le produit et de faire remonter les éventuels bugs avant la mise sur le marché, prévue en 2017. Toujours en phase de production, la référence sera Made in France, avec une fabrication et un assemblage à Béthune.

A terme, la start-up imagine un ensemble de services plus complexes et également un lancement à l’international. Celui-ci devrait être annoncé à l’occasion de la prochaine édition de l’IFA, à Berlin, et l'entreprise lilloise compte sur son partenariat avec Uber France pour se faire connaître à l'étranger. Récompensé par un prix de l’Innovation lors du dernier MedPI, elle intéresse déjà les distributeurs spécialisés, à l’instar de Fnac, Darty, Castorama, Boulanger ou encore Carrefour, avec l’objectif d’en vendre 10 000 unités auprès du grand public en 2017. "Nous ciblons les jeunes familles urbaines et connectées, mais aussi l’ensemble des propriétaires d’habitations", précise-t-on chez Concierge. Des démonstrations en magasin sont en cours de développement. Il sera commercialisé à un prix avoisinant les 180 euros.

Le bouton connecté Concierge en vidéo

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA