Conforama prêt à créer ou racheter une usine de literie en France

|

Le pdg de Conforama Thierry Guibert a précisé son projet d’investir en amont de la production de literie en France pour fournir en direct un pôle important de l’enseigne.

Des matelas de la production jusqu'à la distribution ?
Des matelas de la production jusqu'à la distribution ?© DR

Un distributeur qui investit dans un outil industriel ? Le schéma n’est pas nouveau, mais il pourrait l’être pour Conforama qui lorgne sur le développement de son activité literie et réfléchit plus que jamais à acquérir un site de production. En janvier, dans LSA, le pdg de Conforama Thierry Guibert indiquait « réfléchir à une alliance dans la literie avec un industriel au niveau européen ». Ces propos ont pris encore plus de poids  la semaine dernière dans une interview donnée à nos confrères des Echos. « En France, nous réfléchissons à la possibilité d’investir dans la literie, où nous sommes leaders, avec près de 1 million de matelas vendus par an. C’est un produit qui a vocation à être fabriqué près de nos points de vente et avec un savoir-faire français qu’on estime être probablement un des meilleurs au monde. Nous pourrions créer une usine, nous allier ou reprendre une activité. Tout est ouvert » a précisé Thierry Guibert. Conforama a bouclé en 2013 sa meilleure année jamais réalisée dans le domaine de la literie, et le lancement d’une MDD literie (Nightattitude) depuis un an est un succès, avec 12% de parts de marché conquises dans l’intervalle. De quoi donner à réfléchir en matière d’intégration de la filière. Surtout lorsque la maison mère du distributeur, le groupe Steinhoff  est le premier acheteur mondial du secteur.

Steinhoff fabrique déjà des sièges et des canapés

L’industrie de la literie n’est cependant pas à la portée du premier venu, comme en témoignent les difficultés récurrentes des fabricants comme le groupe Cauval, qui n’a de cesse de se consolider depuis des années pour tenter de se maintenir à flot (création d’un holding avec l’italien Sapsa, rapprochement de Dunlopillo et Dodo). A l’heure ou le made in France est sur toutes les bouches, et fait miroiter la création d’emplois, l’annonce de Thierry Guibert n’est pas anodine. « Conforama, comme nos sociétés sœurs au sein du groupe Steinhoff (…) pourrait avoir vocation à devenir un industriel local, à produire au plus proche de là où nous vendons car transporter des meubles n’a rien d’économique » ajoute Thierry Guibert, en rappelant que le groupe possède déjà une importante activité dédiée à la production de sièges et de canapés en Europe de l’Est et en Allemagne, qui alimente les filiales européennes.

Sur Magasin LSA, trouver les fournisseurs d'équipement de magasin. Contactez vos futurs fournisseurs et grossistes en quelques clics.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message