Marchés

Conjoncture : Atonie sur les PGC

|

« S'il y a un chiffre à retenir, c'est le zéro », a souligné la semaine dernière Jean-Pierre Gaucher, directeur général adjoint de SymphonyIRI Group. Zéro comme la croissance en volume enregistrée sur tous les rayons en 2011. Zéro comme l'évolution des parts de marché en valeur des MDD en hypers et supermarchés. À l'occasion du rendez-vous annuel organisé par SymphonyIRI le 8 décembre, les quelques indicateurs révélés n'avaient pas de quoi enthousiasmer le parterre de distributeurs et d'industriels présents. D'autant que le climat de consommation s'est dégradé sur les quatre derniers mois en ce qui concerne les PGC.

Les faibles hausses des volumes de 2009 (+ 1,3%) et 2010 (+ 1,5%) ne seront pas reconduites cette année, avec un recul de 0,2% de janvier à octobre, et même une chute de 0,7% sur les quatre derniers mois. Une étude ad hoc réalisée par SymphonyIRI laisse apparaître des pistes pour faire mieux dans ce contexte, puisqu'« une offre insuffisante en marques nationales pénalise la performance des magasins ». Et surtout, 30% des magasins sont « sous-performants » en termes de vente, quelle que soit la surface considérée. Soit une belle marge de manoeuvre.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter