Consommation : les Français restent malgré tout attachés à la viande

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Avec cette nouvelle étude menée par Ipsos pour le compte de l’interprofession du bétail et de la viande (Interbev), les professionnels peuvent se rassurer : même s’ils en consomment moins, les Français restent attachés à la viande et privilégient la qualité.

Aliment : viande
Aliment : viande© Bernd Jürgens - Fotolia.com

Alors que les travaux de la seconde partie des Etats généraux consacrés au développement d’une alimentation saine, sûre et de qualité se poursuivent, ce sondage mené par Ipsos en juillet 2017 pour le compte d’Interbev, l’interprofession du bétail et de la viande, va sans doute conforter  les orientations qui se dessinent. Oui, les Français restent attachés à la viande. Ils sont 91% en consommer au moins une fois par semaine et seulement 9% à déclarer en consommer moins souvent ou jamais. Le goût (72%), les habitudes alimentaires (67%) et les bienfaits sur la santé (54%) sont les principales raisons invoquées. Sans compter la place qu’occupe la viande dans notre cuisine et notre culture (93%) et l’équilibre alimentaire auquel elle contribue (88%). 96% des Français se définissent comme omnivores et seulement 3% végétariens

Priorité à la qualité

Oui mais voilà, si les Français ne sont pas prêts à bannir la viande de leur repas, ils en consomment moins  depuis ces dernières années (pour 46% des personnes interrogées) et surtout ils privilégient la qualité (89%). Bonne nouvelle pour les éleveurs, 86% des Français estiment que les éleveurs produisent une viande de qualité.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA