Coop en pleine transformation digitale de ses magasins

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Après la présentation d’un Supermarché du Futur lors de l’exposition universelle de Milan, l’enseigne italienne Coop investit pour digitaliser ses magasins avec des étiquettes Pricer.

Une centaine d'hypermarchés Coop sont équipés des nouvelles étiquettes électroniques de Pricer.
Une centaine d'hypermarchés Coop sont équipés des nouvelles étiquettes électroniques de Pricer.© Pricer
Lors de la dernière exposition universelle qui se tenait à Milan, Coop avait exposé sa vision du supermarché du futur, élaborée en partenariat avec Accenture. La centaine d’écrans disséminée dans les rayons servait à mieux informer les clients sur les produits et leurs compositions. Plus d’un an après cette présentation, l’enseigne passe à la réalisation mais révise légèrement sa copie en termes d’équipements. En effet, ce supermarché du futur existe toujours et il sert de laboratoire pour les 2100 magasins qui maillent le territoire italien. En revanche, les écrans et les capteurs de mouvement ont été remplacés par des étiquettes électroniques Pricer.  
 
Coop teste ainsi différents formats, dont les modèles HD150 et HD 200, et change les finitions selon les rayons en misant sur la couleur rouge. L’objectif consiste à proposer aux adhérents du réseau du choix pour coller au mieux au format leur point de vente. « Un accord a été signé en décembre 2017 pour digitaliser leurs magasins, indique Michael Cacciatore, directeur commercial international chez Priver. Nous avons ainsi équipé une centaine d’hypermarchés et nous allons déployer dans quelques jours la fonctionnalité de la géolocalisation des produits. » Et parmi les autres applications possibles, Coop pense au geofencing, le client pouvait être géolocalisé par les étiquettes via son smartphone. Et pour informer les clients sur la composition des produits, Pricer proposera prochainement un module utilisant le NFC passif (moins énergivore que la version active)  pour interagir avec le smartphone dans les rayons.
 
L’Italie en cours de transformation digitale
Les étiquettes électroniques et la géolocalisation de produits utilisée pour le click & collect sont des outils plutôt répandus en France mais au pays de Dante la transformation commence à peine. « En Italie, le parcours client consistait à faire passer le plus de temps aux clients dans les magasins, indique le responsable de Pricer, et depuis moins d’un an les distributeurs commencent à le raccourcir pour répondre à la concurrence d’Amazon. »
 
Sur 2018-2018, environ 150 magasins doivent migrer vers les nouveaux dispositifs sachant que 80% des points de vente utilisaient encore une vieille technologie. « L’investissement se révèle conséquent pour Coop et la direction attend plus de visibilité sur le retour sur investissement avant d’envisager à la phase deux, indique Michael Cacciatore. De plus, le réseau se compose d’indépendants et les convaincre prend du temps. » 
 
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA