Coop Suisse choisit ouvertement les importations parallèles pour offrir des prix bas

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Pour mettre fin aux différences de prix "injustifiées" entre la Suisse et les pays voisins, le distributeur helvète Coop annonce recourir aux importations parallèles sur les produits Neutrogena. Et ce ne serait qu’un début.

Faute d'un accord avec le fabricant des produits Neutrogena, Coop Suisse a décidé d'aller se fournir via des importations parallèles
Faute d'un accord avec le fabricant des produits Neutrogena, Coop Suisse a décidé d'aller se fournir via des importations parallèles

Le mouvement est assez rare pour être signalé. Faute d’un accord satisfaisant lors des négociations avec le fournisseur Johnson & Johnson, le distributeur suisse Coop "a décidé de s'approvisionner désormais en articles Neutrogena par des importations parallèles", et de répercuter les gains ainsi réalisés sur les prix de vente. Ces derniers vont baisser jusqu’à 40% sur la vingtaine de produits Neutrogena vendus chez Coop. "Et ce n'est qu'un début" prévient le distributeur, qui entend mettre fin aux différences de prix "injustifiées" entre la Suisse et ses pays limitrophes en matière de produits de soin du corps.

La bataille entre le franc suisse et l'euro n'est pas récente

Philipp Wyss, responsable du marketing et des achats chez Coop, indique dans un communiqué que ces différences de prix ne sont plus acceptables: " Nous avons renforcé notre pression sur nos fournisseurs d'articles de marque afin que nos clients puissent bénéficier de prix justes et compétitifs". Coop va continuer de répercuter sur ses prix de vente les baisses obtenues auprès des fournisseurs, et supprimera d'autres articles de ses rayons si nécessaire.

Les écarts de prix entre la Suisse et la zone euro sont un sujet récurrent. En début d’année, quelques jours après la suppression du cours de change plancher franc suisse-euro, Coop avait répercuté les gains de change (environ 20% !) en faveur des consommateurs sur plus de 1000 produits.

1 commentaire

alf007

28/02/2016 07h21 - alf007

Cela n'est plus un scoop, les magasins import parfumerie, sont déjà dans le système du parallèle pour un certains nombres de marques dites sélectives. Eux mêmes sont fournisseur dans le parallèle avec et pour les grandes marques . Seule la France défend un contrat du sélectif complétement délirant. Bipa DM, par exemple en Autriche vendent des marques leaders du sélectif , sans retenue, amusant.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA