COP 21 : les entreprises face au défi du réchauffement climatique

COP 21 : les entreprises face au défi du réchauffement climatique

Dossier Du 30 novembre au 11 décembre 2015, la France accueille et préside la 21e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques de 2015 (COP21/CMP11). De quelle façon cet événement, qui doit aboutir sur un nouvel accord international, est-il appréhendé par les entreprises ? Comment les enseignes et les distributeurs s’engagent-ils pour le climat ? Comment sont-ils impliqués dans ce processus qui se veut global ? Quelles sont les entreprises les plus engagées dans les énergies renouvelables ? Le point du magazine LSA sur Paris 2015.

La 21e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques réunit acteurs politiques, économiques, industriels ainsi que la société civile.
La 21e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques réunit acteurs politiques, économiques, industriels ainsi que la société civile.© Sergey Nivens - Fotolia.com

C’est l’un des événements, à la fois politique, sociétal et économique les plus attendus de cette fin d’année 2015. Du 30 novembre au 11 décembre 2015 se déroulera en France, à Paris-Le Bourget, la COP 21, appelée également Paris 2015. Cette 21e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques de 2015 (COP21/CMP11) doit se conclure par un consensus autour des négociations sur le climat dans l’objectif de maintenir le réchauffement mondial en-deçà de 2°C. Parmi les acteurs qui ont un rôle à jouer dans le respect des objectifs de lutte contre les changements climatiques, les entreprises, qui doivent investir dans les énergies renouvelables tout en maintenant leur croissance.

Des investissements annoncés

En juin 2015, quinze multinationales, parmi lesquels Ikea, Nestlé et H&M, s’engageaient à s’approvisionner à 100% en énergies renouvelables à partir de 2020. A terme, cette campagne, baptisée RE100, doit réunir 100 multinationales. Plus récemment, le 27 juillet 2015, treize entreprises américaines, dont Coca-Cola, Apple, Walmart et Pepsico, ont annoncé qu’elles allaient investir 140 milliards de dollars d’ici à 2030 dans des projets à faible émission en carbone. Le réseau Global Compact compte 12 000 entreprises qui se veulent exemplaires, notamment en matière d’environnement, dont 1 100 structures en France. Par ailleurs, parmi les partenaires de la COP 21, on peut citer Ikea, le groupe Galeries Lafayette, LVMH ou encore Carrefour

COP 21 en chiffres

  • 196 signataires
  • Près de 20 000 délégués et observateurs
  • 40 000 participants
  • 100 milliards de dollars d’investissements visés par an à partir de 2020
COP 21 : les entreprises face au défi du réchauffement climatique
suivant
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA