Vers une vague de licenciements dans les magasins Cora?

|

La CGT commerce et services a diffusé un communiqué dans lequel elle annonce un plan de sauvegarde de l’emploi pour les magasins qui concernerait 1 077 emplois. Des négociations entre la direction et les instances représentatives du personnel sont en cours.

CoraMundolsheim2.jpg
CoraMundolsheim2.jpg© dr

Cora va-t-il bientôt annoncer une vague de licenciements? C'est ce que redoutent les syndicats. Selon un communiqué diffusé ce jour par la fédération commerce et services de la CGT, Cora envisagerait un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE). Ce dispositif prévoirait la suppression de 1077 emplois au sein des magasins, précise encore le document.

Contactée par nos soins, la direction nous a précisé ne pas pouvoir s'exprimer avant la réunion du 28 janvier, à laquelle sont conviées les instances représentatives du personnel pour un comité economique et central, et dit "déplorer" le communiqué de la CGT.

Négociations en cours avec les salariés

A ce jour, la direction a finalisé un accord de méthode et négocient avec les salariés concernés par les suppressions de postes. Selon des sources syndicales concordantes, les collaborateurs des rayons PGC ainsi que les hôtes de caisse se sont vus proposer un avenant à leur contrat de travail, soit plusieurs milliers de personnes concernées. Certains l'ont déjà accepté suite à plusieurs propositions effectuées par le groupe, les salariés réfractaires seraient à ce jour 1077, d'où le communiqué de la CGT. Pour eux, la direction pourrait présenter une nouvelle proposition ou un licenciement à l'issue des négociations. L'ensemble des 61 magasins de Cora en France est concerné exceptées les deux récentes unités ouvertes, à Pavillons-sous-Bois (93) et Bourgoin-Jallieu (38), précise la CGT.

Un CSE le 28 janvier

Pour l'instant, rien n'est finalisé s'agissant du sort des salariés. La prochaine étape est attendue pour le 28 janvier, date laquelle la direction invite les instances représentatives du personnel à un comité social et économique central extraordinaire qui devrait présenter les modalités du PSE.  "La participation des salariés a été divisée par 3,6 % en 2019, les collaborateurs de Cora ont déjà connu deux plan de sauvegarde de l'emploi... égraine Julien Aquilina, délégué syndical central pour la CGT. Quand on voit que Cora a bénéficié d'une enveloppe de 100 millions d’euros sur 5 ans dans le cadre du CICE [Crédit d'impôt pour la compétitivité et l''emploi, NDLR] ; on espère vraiment qu'un maximum d'emplois seront maintenus."

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter