Cora vend de la musique en ligne

Après Virgin Megastore et la Fnac, le groupe est le troisième distributeur français à lancer son site de téléchargement musical Coramusic.fr.





On attendait Leclerc ou Auchan ! Mais Cora a mis tout le monde d'accord en lançant, la semaine dernière, son site de musique en ligne. Avec un partenaire de luxe : OD2, racheté en juin par le spécialiste des solutions numériques en B2B, Loudeye. Comme Wal-Mart qui vend aux États-Unis des chansons 10 % moins cher que la concurrence et Tesco en Grande-Bretagne, Cora pourrait jouer les troubles-fêtes sur le marché français.



Car la vente en ligne, assortie d'u-ne vente de cartes prépayées sur le site et en magasin, permet de télécharger des morceaux parmi 400 000 titres. Ces cartes sont proposées à 9,99 E, à 30 E ou à 60 E pour respectivement 10, 33 et 75 téléchargements. L'offre intègre également une formule d'abonnement mensuel ainsi que la possibilité d'acheter par SMS.Le lancement est appuyé par des opérations de promotion, ainsi que de la PLV et des animations spécifiques dans les magasins.







Pas de business model




Pour Cora, l'objectif est de renforcer l'attrait de la marque auprès de la clientèle qui fait ses achats sur internet . Un domaine où l'enseigne a joué les pionniers avec son supermarché en ligne Houra.fr, lancé début 2000. Seul problème, « il manque une chaîne de valeur saine car personne ne gagne de l'argent sur ce marché, estimait Stanislas Hintzy, le directeur général d'OD2, lors d'une conférence récente. Il y a notamment une méconnaissance sur la manière de marketer ces offres. » Les cartes de Cora offrent un début de réponse.



















Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1885

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous