[Coronavirus] 140 magasins Castorama et Brico Dépôt ouverts en click & collect

|

Quelque 140 magasins Castorama et Brico Dépôt proposent un service de retrait de commandes en magasins et dépôts, organisé par 3400 collaborateurs du groupe Kingfisher, tous volontaires. Explications.

Castorama, enseigne du groupe Kingfisher, organise un service de retrait de commandes.
Castorama, enseigne du groupe Kingfisher, organise un service de retrait de commandes.

Le groupe Kingfisher a annoncé, vendredi 20 mars, sa volonté d’ouvrir certains de ses magasins et dépôts en click & collect. Autrement dit, en bon français, de réactiver un service de retrait de commandes en magasins et dépôts, en plus de l’activité de vente en ligne traditionnelle.

Ce service est aujourd’hui fonctionnel et, d’ici mercredi 25 mars, concernera 140 magasins Castorama et Brico Dépôt, indique à LSA une porte-parole du groupe, qui précise : « à date, nous comptabilisons environ 3400 collaborateurs qui se portent volontaires pour assurer le service de retrait en magasin et dépôt sans contact. »

Toutes les précautions sont prises

« Sans contact »… Le mot est important car, bien sûr, ce service de retrait de commandes, accessible à tous, clients professionnels comme particuliers, est organisé dans le plus strict respect des normes sanitaires : « La santé et la sécurité de l’ensemble de nos équipes, ainsi que celles de nos clients, sont notre priorité. Nous avons donc établi des protocoles très stricts afin d’éviter tout contact entre clients et collaborateurs lors de la livraison : le client reste dans son véhicule pendant que le collaborateur apporte la marchandise. »

Les mêmes précautions sont prises pour les collaborateurs volontaires entre eux : « L’ensemble des équipes présentes pour assurer le service de retrait en magasin sans contact disposent de gants en latex ou de gants anti-coupure. Tous les gestes barrières et mesures d’hygiène ont été renforcés sur la surface de préparation, les zones d’enlèvement et les locaux sociaux, et nous aurons par ailleurs un nettoyage quotidien renforcé sur les sites concernés. D’autres mesures ont également été prises comme par exemple pour l’organisation des pauses ou pour éviter aux collaborateurs d’avoir à toucher les poignées de portes », précise la porte-parole de Kingfisher France.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter