[Coronavirus] +30,2 %pour les ventes PGC lors de la première semaine de confinement

|

Nouvelle croissance record des ventes alimentaires et d’hygiène-beauté en grandes surfaces selon Nielsen entre le 16 et le 22 mars. Un gain de 600 millions d’euros concentré sur les ventes on line, les supermarchés et surtout la proximité, confinement oblige !

Les meilleurs scores des circuits physiques viennent de la proximité rurale.
Les meilleurs scores des circuits physiques viennent de la proximité rurale.

Encore une semaine record pour les PGC et produits frais vendus en grande surface avec une nouvelle progression jamais vue des ventes de 30,2% sur la semaine du 16 au 22 mars, c’est-à-dire celle de l’entrée dans le confinement.

La nouveauté c’est que, outre le drive et la livraison à domicile via l’e-commerce qui améliorent encore leurs chiffres records (+74,3 % et +90.2%), on observe parfaitement les glissements des ventes vers les enseignes de proximité, aux dépends des hypers, moins fréquentés désormais du fait des restrictions de circulation (et du transfert vers les drives également). Les supermarchés tiennent encore largement la cadence, mais ce sont les magasins de proximité rurale qui enregistrent les meilleurs scores des magasins physiques, à +74,2%, même croissance que les drives. Un effet de l’exode des citadins vers leurs maisons de campagne ? Sans doute.

Cette semaine record se traduit par des ventes évaluées à 2,592 milliards d’euros par Nielsen et un gain de 601 millions d’euros par rapport à la semaine équivalente de l’année précédente.  

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter